Ivre et sous cocaïne, il a brûlé vive une mère de famille: perpétuité en appel

Ivre et sous cocaïne, il a brûlé vive une mère de famille: perpétuité en appel

Publié le :

Mardi 07 Août 2018 - 11:46

Mise à jour :

Mardi 07 Août 2018 - 11:53
Début juillet, la justice anglaise a condamné à perpétuité un homme de 24 ans, père de cinq enfants, qui avait brûlé vive sa voisine pour un motif assez flou. Ivre, ayant pris de la cocaïne, il a regardé sa victime se consumer. Elle a survécu mais est atrocement défigurée.
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Son agresseur n'est autre que son voisin. Et le sadique souriait lorsque cette mère de famille était consumée par les flammes que son bourreau avait lui-même allumées. Le tort de la malheureuse victime? Avoir voulu aider la compagne de son agresseur, ce que ce dernier n'a pas supporté. L'homme vient de voir sa peine de prison aggravée par la justice britannique, comme le rapporte la presse locale.

L'affaire débute à Milton Keynes au nord de Londres, le 17 novembre 2017. Kirsten Asby, 27 ans, se lie d'amitié pour Lauren Russell, la compagne d'un certain Raymond Bowen, le couple ayant cinq enfants. Le jour funeste, la compagne de l'agresseur a été pris d'une "crise" mal définie, pour laquelle Kirsten Ashby, tentant de proposer son aide, suggère d'appeler une ambulance. Raymond Bowen, qui avait ingurgité une bouteille de Jack Daniels et sniffé de la cocaïne, ne l'entendait pas de cette oreille, craignant la perte de la garde de ses enfants.

Il a alors aspergé la malheureuse d'essence avant d'y mettre le feu et de regarder celle qui voulait seulement aider hurler de douleur, le tout en fumant tranquillement sa cigarette.

Lire aussi: Corps calciné d'Aline Sepret: le compagnon de la danseuse reconnaît l'avoir brûlée 

Pour Kirsten Aby, les conséquences physiques sont épouvantables: brûlée sur 32% de son corps, la jeune maman a perdu ses oreilles, a dû être amputé du bout des doigts, et est aujourd'hui atrocement défigurée.

Poursuivi pour tentative de meurtre, l'homme a reconnu les faits à la barre et a exprimé des regrets. Mais la justice britannique a décidé d'être impitoyable: condamné en première instance à 19 ans de prison, la cour d'appel à aggravé la peine infligeant au jeune tortionnaire de 24 ans la perpétuité début juillet.

Voir aussi:

Une "boule de feu" en travaux pratiques: deux lycéennes gravement brûlées

Fillette brûlée dans l'épicerie de Pringy: l'enfant toujours dans un état grave

Le bourreau de la mère de famille a été condamné à perpétuité.


Commentaires

-