Ivre, il entame une course-poursuite avec les gendarmes au volant de sa voiturette

Ivre, il entame une course-poursuite avec les gendarmes au volant de sa voiturette

Publié le :

Mercredi 31 Mai 2017 - 14:57

Mise à jour :

Mercredi 31 Mai 2017 - 15:07
©Guy Renard/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un retraité avait été arrêté en octobre dernier alors qu'il tentait d'échapper aux gendarmes au volant de sa voiturette sur les routes d'Arbissel, en Ille-et-Vilaine. Finalement interpellé, un contrôle d'alcoolémie avait révélé un taux de 3,44g par litre de sang. Il a été condamné mardi à trois mois de prison avec sursis.

Un retraité breton a été condamné à trois mois de prison avec sursis mardi 23 au tribunal correctionnel de Rennes, en Ille-et-Vilaine. En octobre dernier, il avait entamé une course-poursuite pour échapper aux gendarmes sur des routes de campagne aux alentour de Retiers. Seulement, l'homme âgé de 65 ans était au volant d'une voiturette sans permis.

Rattrapé très rapidement au bout d'un kilomètre, l'homme avait tout d'abord refusé de sortir de son véhicule avant d'être ramené à la raison par un ami. Un test d'alcoolémie avait alors révélé que le retraité avait 3,44g d'alcool par litre de sang (la limite maximale autorisée étant de 0,5g par litre de sang). Le Breton avait été surpris par les gendarmes un peu avant alors qu'il venait de griller un stop.

Lors de son procès, l'homme a avoué avoir un problème avec l'alcool bien qu'il n'ai jamais voulu voir un médecin et a indiqué que ce 29 octobre, il avait bu "de la bière et du muscadet" avec un ami au déjeuner "puis tout au long de l'après-midi" comme le rapporte le Journal de Vitré. Le juge lui a alors expliqué que son "rôle était de (l')éloigner de la route, puisqu('il) ne semblait pas vouloir (se) soigner" et a statué sur une peine de prison de trois mois avec sursis, une interdiction de passer les épreuves du permis de conduire durant trois ans et une confiscation de sa voiturette.

Le retraité avait déjà été condamné pour conduite en état d'ivresse auparavant, son permis lui avait d'ailleurs été retiré et c'est pour cela qu'il roulait au volant d'une voiturette. mais en octobre dernier, avant que les gendarmes ne l'arrêtent, il avait frôlé la collision avec un autre véhicule.

Le retraité a dit avoir bu de la bière et du muscadet tout le long de l'après-midi avant de reprendre le volant.


Commentaires

-