Japon: trois adolescents arrêtés après le meurtre sordide d'un enfant

Drame

Japon: trois adolescents arrêtés après le meurtre sordide d'un enfant

Publié le :

Vendredi 27 Février 2015 - 16:02

Mise à jour :

Vendredi 27 Février 2015 - 16:10
Le corps battu et lacéré d'un enfant de 13 ans avait été découvert le 20 janvier dernier près d'une rivière de Kawasaki, ville limitrophe de Tokyo. Trois adolescents, soupçonnés du meurtre, ont été arrêtés ce vendredi par la police japonaise.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :
-A +A

L'enquête progresse. Alors que la population est en émoi après le meurtre d'un enfant de 13 ans le 20 janvier dans la proche banlieue de Tokyo, la police japonaise vient d'arrêter ce vendredi 27 trois adolescents, soupçonnés d'être impliqués dans cet assassinat. Le 20 janvier dernier, le corps battu et lacéré du jeune garçon avait été retrouvé près d'une rivière de la ville de Kawasaki. Le jeune garçon, Ryota Uemura, a été retrouvé la gorge en partie tranchée.

Pour parvenir à identifier les suspects, les enquêteurs se sont penchés sur des images de caméras de surveillance. L'une d'entre elles a filmé le jeune garçon se rendant sur les lieux du crime avec d'autres adolescents. Ces derniers seraient, selon les enquêteurs, revenus plus tard, mais sans Ryota. D'après les premiers éléments de l'enquête, la victime fréquentait ce groupe de lycéens depuis plusieurs mois. Cette bande d'adolescents l'aurait notamment tabassé le mois dernier, à la suite de son refus de voler pour leur compte. 

Par peur, l'enfant n'allait plus au collège depuis janvier malgré les multiples tentatives d'appels de ses professeurs. Le jeune garçon avait même écrit sur Line (une application pour envoyer des messages, NDLR): "si ça se trouve, je vais me faire tuer".

Un premier suspect, considéré comme le "meneur" de la bande, a ainsi été amené, ce vendredi matin, dans un commissariat de Kawasaki où ses deux présumés complices l'ont rejoint plus tard. Selon plusieurs témoignages de sources proches de la police, le geste aurait pu être inspiré par les vidéos de décapitations de l'Etat islamique. Face à cet acte barbare, le Premier ministre Shinzo Abe a promis que le gouvernement allait envisager des mesures de plus grande coopération entre les établissements scolaires, les instances d'aide familiale et la police.

 

 

 

Ryota Uemura a été retrouvé mort la gorge en partie tranchée.

Commentaires

-