"Je ne peux pas! S'il vous plaît, arrêtez!": les horribles séances d'entraînement d'un coach de pom-pom girls du Colorado (vidéo)

Sadique

"Je ne peux pas! S'il vous plaît, arrêtez!": les horribles séances d'entraînement d'un coach de pom-pom girls du Colorado (vidéo)

Publié le :

Vendredi 25 Août 2017 - 13:24

Mise à jour :

Vendredi 25 Août 2017 - 13:46
Les médias du Colorado ont dévoilé jeudi les vidéos montrant les pratiques d'un coach sportif pour entraîner les pom-pom girls d'un lycée de l'Etat. Dans ces séances qui s'apparentent à de la torture, l'homme, récidiviste de ces méthodes, force les malheureuses à faire de douloureux grands écarts.
©Jewel Samad/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Il avait déjà commis ces actes dans un précédent poste. Il a cette fois récidivé et la vidéo publiée jeudi 24, en plus d'être choquante, lève le voile sur des pratiques sadiques dans la formation des pom-pom girls à l'école. Ces jeunes filles qui soutiennent les différentes équipes sportives de leurs établissements dans des compétitions parfois très suivies s'entraînent souvent dur. Mais ce que leur a fait subir le coach Ozell Williams s'apparente à de la torture.

Jeudi 24, le site d'information de la télévision locale de l'Etat du Colorado 9News a publié des vidéos prises par des téléphones mobiles montrant les méthodes barbares de ce coach. Sa technique principale? Forcer les jeunes lycéennes de l'East High School de Denver où il officie à s'exercer sous la contrainte au grand écart en poussant ses camarades à maintenir celle qui doit subir ce douloureux exercice pendant qu'il plie de force le corps de la jeune fille.

C'est la vidéo montrant le calvaire d'Ally Wakefiel lors d'une séance d'entrainement en juin dernier qui a lancé l'affaire. On y voit en effet le coach appuyer de force sur les épaules de la malheureuse pour la pousser à écarter les jambes, assisté des autres membres de l'équipe. Tout le monde est insensible aux supplications de la malheureuse adolescente qui implore que l'on arrête cette séance.

(Voir ci-dessous la vidéo de la séance d'entraînement sadique d'Ally Wakefiel - Attention: les images sont particulièrement choquantes)

A la vision de cette vidéo, la police a décidé d'ouvrir une enquête, d'autant que les médias américains ont continué de diffuser des vidéos montrant que ce genre de séances était dans les habitudes du coach Ozell Williams. Toujours le même scénario se reproduit à l'écran: des jeunes filles (qui ont souhaité rester anonymes) qui hurlent de douleurs à mesure que leur entraîneur les force à faire un grand écart pour lequel elles ne sont visiblement pas entraînées, étant de simples lycéennes amatrices, en nom pas des "cheerleaders" professionnelles.

D'autant que l'enquête a dévoilé des faits particulièrement gênants pour le lycée. Ozell Williams, qui s'est créé une petite notoriété locale en effectuant des figures pour animer les matchs de l'équipe de football américain des Broncos de Denver, avait été licencié d'un poste précédent à Boulder pour des faits similaires en 2016. Ce qui n'a visiblement pas été un problème pour son embauche par son nouvel employeur.

Les pom-pom girls sont chargées d'apporter une touche sexy à l'animation des rencontres sportives.

Commentaires

-