Jonathan Coulom: 14 ans après, un pédophile allemand avoue le meurtre

Aveu

Jonathan Coulom: 14 ans après, un pédophile allemand avoue le meurtre

Publié le :

Mercredi 18 Avril 2018 - 10:57

Mise à jour :

Mercredi 18 Avril 2018 - 11:05
Une nuit d'avril 2004, le petit Jonathan Coulom (10 ans) disparaissait avant d'être retrouvé un mois après dans un étang, nu, le corps lesté d'un parpaing. Quatorze ans après, un tueur en série pédophile emprisonné en Allemagne avoue le crime.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Quatorze ans après les faits, c'est un mystère autour du meurtre sordide d'un petit garçon qui est sans doute en train de s'éclaircir même si la plus grande prudence doit rester de mise.

Selon une information révélée par Le Parisien mardi 17, un tueur en série pédophile allemand, actuellement derrière les barreaux, aurait confié à son codétenu avoir tué le petit Jonathan Coulom, 10 ans, une nuit d'avril 2004 en marge d'une sortie scolaire. Le codétenu en question a ensuite prévenu les autorités.

Le jeune garçon effectuait en effet une sortie de classe dans un centre de vacances à Saint-Brévin-les-Pins en Loire-Atlantique. Il a disparu mystérieusement dans la nuit et les recherches n'ont rien donné pendant un mois avant la terrible découverte. Dans l'étang d'un manoir à Guérande (Loire-Atlantique), le corps de Jonathan Coulom sera retrouvé nu, ligoté en position fœtale et lesté d'un parpaing. L'enquête n'est jamais parvenue à dégager un suspect, laissant penser au crime d'un rôdeur.

C'est donc un certain Martin Ney, âgé de 47 ans, qui s'accuse aujourd'hui du meurtre. Si ce nom ne dit rien en France, l'individu est connu outre-Rhin comme "l'homme en noir" ou "l'homme masqué". Le quadragénaire a effet été arrêté en 2011 et incarcéré pour le viol et le meurtre de trois petits garçons entre 1992 et 2001. Il était éducateur pour enfants. La justice allemande l'a condamné à la prison à vie.

Lire aussi: Accusé de plus de 900 viols et agressions sexuelles sur des mineures, il devient "le pire pédophile de Russie"

Faut-il prendre ces déclarations au sérieux? Selon les premiers éléments connus, Martin Ney aurait révélé des détails dont seuls les enquêteurs avaient connaissance. Il affirme avoir notamment abandonné un sac à dos sur les lieux du crime qui n'a jamais été retrouvé.

Dès 2004, les autorités allemandes avaient pris contact avec les enquêteurs français car le meurtre de Jonathan avait des similitudes avec les trois crimes horribles s'étant déroulés en Allemagne, laissant penser à un auteur commun. Après son interpellation en 2011, Martin Ney a été entendu par les enquêteurs français mais avait nié son implication. Aucune charge n'avait pu être retenue contre lui.

Un tueur en série allemand avoue avoir tué Jonathan Coulom en 2004.

Commentaires

-