Joueurs de rugby accusés de viol: le parquet demande le renvoi aux assises

Joueurs de rugby accusés de viol: le parquet demande le renvoi aux assises

Publié le 10/05/2019 à 19:57 - Mise à jour à 19:59
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Selon le Dauphiné libéré, le parquet de Bordeaux a demandé le renvoi aux assises de trois joueurs de rugby professionnels accusés de viol par une jeune femme en 2017. Les faits présumés se seraient produits lors d'une soirée alcoolisée.

L’instruction est terminée et pour le parquet de Bordeaux la préconisation est claire: selon une information du Dauphiné libéré, il a demandé le renvoi aux assises de trois joueurs de rugby professionnels soupçonnés d’avoir violé en groupe une jeune femme en marge d’une soirée arrosée.

Les faits présumés se déroulent dans la nuit du 11 au 12 avril 2017. L’Irlandais Denis Coulson, le Néo-zélandais Rory Grice et le Français Loïck Jammes, qui jouent avec l’équipe de Grenoble, terminent un match contre l’équipe de Bordeaux. Après le match, ces joueurs vont passer le reste de la soirée dans un bar. Après un moment visiblement très alcoolisé, les trois hommes rentrent avec deux femmes dans leur hôtel de Mérignac, dans l’agglomération bordelaise.

Le 12 mars au matin, une des jeunes femmes, âgée de 21 ans, porte plainte. Elle explique que les sportifs lui ont imposé des relations sexuelles non consenties, ce que contestent les trois suspects qui eux assurent que la plaignante était consentante.

Le 22 mars, six joueurs sont arrêtés et placés en garde à vue, mais trois ont été rapidement mis hors de cause. Les trois suspects, eux, ont été mis en examen le 11 avril pour viol en réunion et placé sous contrôle judiciaire. Ils ont pu continuer leur carrière professionnelle, même s’ils ont quitté depuis le club de Grenoble: Coulson, 24 ans, joue au Stade français (Paris), Grice, 29 ans, à Oyonnax (Pro D2) et Jammes, 24 ans, à Brive (Pro D2).

Lire aussi - Vol avec violence: laissé pour mort à la sortie de la Foire du Trône

Contacté par le journal, l’avocat du joueur français a déjà annoncé la décision de contester cette demande de renvoi, estimant que son client n’avait pas participé à la soirée, et a confirmé que le parquet a basé sa demande de renvoi sur le fait que la plaignante avait tellement bu qu’aucun consentement ne pouvait être possible.

Les trois joueurs de rugby encourent une peine de 20 ans de prison ferme.

Voir aussi:

Enquête pour viol: sept pompiers de Paris en garde à vue

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Les trois joueurs de rugby risquent 20 ans de prison.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-