Juvisy-sur-Orge: des voyageurs du RER D dépouillés par une vingtaine d'individus

Juvisy-sur-Orge: des voyageurs du RER D dépouillés par une vingtaine d'individus

Publié le :

Mercredi 18 Mars 2015 - 07:20

Mise à jour :

Mercredi 18 Mars 2015 - 07:22
©Meigneux/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Une bande d'une vingtaine de jeunes s'est livrée au dépouillage en règle d'une rame du RER D dimanche 15. L’enquête est confiée à la brigade des réseaux ferrés (BRF).

Ils sont une vingtaine d'individus, au moins, à rentrer dans une rame du RER D à Juvisy-sur-Orge (Essonne), dimanche 15 à 5h du matin. Tel un commando, ils se divisent en deux groupes et se repartissent entre la rame supérieur et celle inférieur et vont dépouiller, un à un, tous les passagers du wagon, selon une information livrée mardi par Le Parisien, et confirmée par le procureur d'Evry.

D’après le journal, la bande était bien organisée. Les agresseurs se sont mis à "importuner puis à dépouiller souvent de façon violente les passagers présents dans les deux niveaux de la rame". Plusieurs plaintes ont été déposées. L’enquête est confiée à la brigade des réseaux ferrés (BRF).

L'agression a d'abord été signalée par une jeune fille, montée en rame à hauteur de Corbeil-Essonnes et dont le téléphone portable a été dérobé par "2 ou 3 jeunes". Sous le choc, elle est ensuite descendue à la gare suivante, Vigneux-sur-Seine, et a déposé plainte au commissariat de Montgeron. 

D'après le syndicat SGP-Police, ce ne sont pas moins d'une trentaine d'individus, âgés de 18 à 30 ans, qui ont commis les faits. Selon le syndicat, sept personnes auraient été victimes de vols de portables sur le RER C, entre Estampes et Juvisy, puis sur le RER D, entre Juvisy et Paris.

Robin Reda, le maire UMP de Juvisy, s'est étonné que "des faits d'une telle gravité ne soient parus dans la presse que deux jours plus tard".

Des faits qui ne sont pas sans rappeler ceux de Grigny, quand en mars 2013 sur la même ligne, un groupe de jeunes s'étaient livré à une véritable attaque de diligence. A l'époque des adolescents s'en étaient aussi pris aux voyageurs du RER D, rackettant les usagers. Jugés au tribunal d'Evry, ils avaient écopé de peines pouvant aller jusqu'à 10 ans de prison avec sursis.

 

Les usagers d'une rame du RER D ont été rackettés dimahce 15.

Commentaires

-