L' enfant de 2 ans pesait 5 kg et vivait dans les ordures, les parents interpellés

L' enfant de 2 ans pesait 5 kg et vivait dans les ordures, les parents interpellés

Publié le :

Dimanche 10 Mars 2019 - 10:45

Mise à jour :

Dimanche 10 Mars 2019 - 10:46
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un couple des Vosges a été mis en examen jeudi pour mauvais traitement envers leur fils de deux ans et demi. A peine nourri et vivant dans des conditions d'hygiène exécrables, il souffre d'importants retard de développement et ne pesait que 5 kg lorsque les gendarmes sont intervenus.

L'enfant vivait dans des conditions difficilement imaginables dans un pays comme la France. Il souffrait d'une dénutrition avancée et vivait dans les détritus.

Une situation à laquelle les autorités ont pu mettre fin grâce à l'appel de voisins au début de l'année, révèle samedi 9 L'Est Républicain. C'est dans la région de La Vôge-les-Bains (Vosges) que s'est nouée cette affaire. Des résidants ont prévenu les autorités à la vue d'un enfant rachitique.

Les gendarmes se sont rendus au domicile des parents et ont été témoins d'un spectacle digne "d'un bidonville en Inde", a rapporté une source proche du dossier. Le petit garçon de deux ans et demi vivait dans un amas d'ordures, au milieu des excréments de chien. Il ne s'était presque pas développé depuis sa naissance.

Voir: Le père alcoolique, analphabète et violent nourrissait ses enfants au coca

Non seulement il était à peine plus lourd qu'un nouveau-né avec ses 5 kg, mais il était toujours incapable de tenir sa tête ou de s'assoir. Les militaires l'ont retrouvé recroquevillés sur lui-même. Des signes qui pourraient indiquer qu'il n'avait même pas la place d'étendre ses jambes.

Son état de dénutrition était tel qu'il développait un duvet sur le corps, une réaction de l'organisme destinée à générer un peu de chaleur face à l'absence d'apport calorique. Son grand-frère vivait dans le même capharnaüm.

L'enfant a été hospitalisé et le demeurait ce dimanche en attendant un placement dans un établissement spécialisé. Les parents ont été interpellés puis mis en examen jeudi pour privation d'aliments et de soins au point de compromettre la santé de l'enfant. Des faits passibles de sept ans de prison et 100.000 euros d'amende. Ils pourraient également se voire retirer leur autorité parentale.

Lire aussi:

Nord: il perd à Fortnite et frappe son bébé de 11 mois

Un couple vegan arrêté, leur bébé nourri de pommes de terre écrasées allait mourir

L'enfant souffre d'importants retards de développement.


Commentaires

-