La bosse sur son visage était en fait un ver vivant (photos)

Parasite

La bosse sur son visage était en fait un ver vivant (photos)

Publié le :

Mardi 26 Juin 2018 - 12:43

Mise à jour :

Mardi 26 Juin 2018 - 12:48
Une jeune femme russe a été victime du ver "Dirofilaria repens". Cette larve bougeait sous le peau de son visage. Jusqu'à ce qu'elle consulte, elle ignorait d'où pouvaient provenir les bosses qui le déformaient.
© ALAIN JULIEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Son calvaire aura duré deux semaines. Une jeune femme russe âgée de 32 ans a constaté l'apparition de bosses étranges sur son visage. Durant plusieurs jours, elle s'est étonnée de voir que celles-ci ne se situaient jamais au même endroit.

Ainsi son œil gauche était enflé mais cinq jours après, c'était au tour du dessus de sa paupière.

Comme l'a relaté le New England Journal of Medicine, la jeune femme s'est décidée à consulter un médecin lorsque sa lèvre supérieure a à son tour gonflé de manière assez inquiétante.

A voir aussi: Il mange des sushis et se retrouve avec un énorme ver dans son corps

En plus d'être plutôt disgracieuses, ces bosses la démangeaient et la brûlaient fortement. Elle s'est alors rendue à l'hôpital d'état de Rostov-sur-le-Don, une ville au sud-ouest de la Russie à proximité de la mer d'Azov.

Rapidement, elle a été prise en charge et les médecins ont vite trouvé l'origine mal qui la faisait souffrir: un ver appelé Drofilaria repens.

Ces parasites infectent généralement les chiens, les chats ou encore les renards. Mais en piquant un animal contaminé, un moustique peu transmettre le parasite à un humain. ils sont cependant incapables de se développer dans le corps de l'homme et se contentent donc de "voyager" sous la peau.

Et c'est visiblement ce qui a dû se passer pour la jeune Russe. A noter que les Dirofilaria repens sévissent dans toute l'Europe, et même en France.

Les médecins ont simplement pratiqué une incision dans la peau de son visage pour en retirer le ver avec une pince chirurgicale. La patiente a ainsi été immédiatement soulagée.

Une patiente russe a été victime d'un ver parasite qui bougeait sous la peau de son visage.

Commentaires

-