La justice condamne un zoophile pour le viol d'une chèvre enceinte

La justice condamne un zoophile pour le viol d'une chèvre enceinte

Publié le :

Vendredi 02 Novembre 2018 - 09:00

Mise à jour :

Vendredi 02 Novembre 2018 - 09:10
©Sam Uétuconay/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

En Afrique du Sud, un homme de 33 ans a été reconnu coupable d'avoir abusé sexuellement d'une chèvre. Le malheureux animal, en pleine gestation d'un chevreau, a été gravement blessé.

C'est une nouvelle affaire sordide de zoophilie qui secoue l'Afrique du Sud. Un certain Feselani Mcube, âgé de 33 ans, a été condamné par la justice pour avoir violé une chèvre qu'il avait dérobée à son voisin. Détail aggravant la dimension perverse de l'affaire: la malheureuse chèvre était enceinte d'un chevreau.

Les faits se déroulent dans la ville de Winterveldt, non loin de Pretoria. Le propriétaire de l'animal explique que le 9 août dernier, il entend dans les environs de 20h sa chèvre s'agiter et faire des bruits bizarres. Il explique à la presse qui rapporte l'affaire ne pas s'être inquiété. Comme sa chèvre était enceinte, il pensait que l'animal était en train de mettre bas. Le lendemain matin, il s'aperçoit que l'animal a disparu.

Partant à sa recherche, il ne la retrouve pas mais, en rentrant chez lui, s'aperçoit que l'animal est revenu. Mais le propriétaire va rapidement s'apercevoir que sa chèvre n'est pas bien et semble présenter des lésions. Un témoin passant par là lui explique qu'il a vu le matin même la chèvre… dans le lit de de Feselani Mcube à qui il rendait visite.

Voir aussi: Un zoophile surpris par la police en train de violer son chat

L'histoire se répand dans le voisinage et rapidement un attroupement se forme devant la maison du suspect qui est alors arrêté par les forces de l'ordre.

La malheureuse chèvre a reçu des traitements vétérinaires. Examinant son état, un représentant de l'association de prévention de la cruauté animale en Afrique du Sud a expliqué n'avoir jamais vu un tel acte de cruauté sur un animal.

Le trentenaire a été reconnu coupable et connaîtra sa peine à la fin du mois de novembre.

Lire aussi:

Il recueillait les chiens errants et les prostituait pour des clients zoophiles

Porno extrême, zoophilie et torture sur des femmes: le gynécologue avoue

La chèvre a été violée par le pervers (illustration).


Commentaires

-