La justice responsable de la mort de Maëlys? L'avocat de la famille Noyer attaque

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

La justice responsable de la mort de Maëlys? L'avocat de la famille Noyer attaque

Publié le 29/03/2018 à 13:05 - Mise à jour à 16:23
©Capture d'écran
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La justice, ou plutôt sa lenteur, serait-elle responsable de la mort de Maëlys? La question est soulevée très directement par l'avocat de la famille d'Arthur Noyer, autre victime présumée de Nordahl Lelandais.

La mort de la petite Maëlys aurait-elle pu être évitée? C'est ce qu'affirme en tout cas l'avocat de la famille d'Arthur Noyer, autre victime potentielle de Nordahl Lelandais, dans un entretien diffusé ce jeudi 29 par RTL.

Maître Bernard Boulloud a ainsi dressé un parallèle très direct entre les deux affaires: "Si on l'avait vu avant (la potentielle implication de Nordahl Lelandais dans le meurtre d'Arthur Noyer, NDLR) on peut toujours dire que l'affaire Maëlys n'aurait jamais existé", a-t-il ainsi déclaré. Puis d'expliquer, pointant une possible faille: "On voudrait savoir si les investigations, notamment sur les appels téléphoniques, auraient pu permettre de retrouver le téléphone de Nordahl Lelandais le plus rapidement possible. Et ensuite savoir comment cela a été exploité".

La lenteur de la justice et de l'enquête sur l'affaire Noyer est donc dans le viseur de l'avocat, qui sous-entend que la justice aurait pu (dû?) arrêter plus tôt Nordahl Lelandais. Ce jeudi, l'ancien militaire désormais considéré comme un potentiel tueur en série sera à nouveau entendu à Chambéry (Savoie) par deux juges en charge de l'affaire. Lelandais avait déjà été longuement auditionné, dix heures durant, début février, par un magistrat, et mis en examen en décembre pour assassinat. Le suspect avait alors reconnu avoir pris en stop Arthur Noyer, sans toutefois avouer l'avoir tué.

Lire aussi: Ces 39 minutes pendant lesquelles Nordahl Lelandais aurait tué Maëlys

Arthur Noyer, caporal de 23 ans basé dans une caserne de l'agglomération de Chambéry, avait disparu une nuit d'avril 2017 en sortant de boîte de nuit. Le 20 décembre 2017, Nordahl Lelandais a commencé à être soupçonné de l'assassinat du jeune militaire après la découverte d'éléments troublants, au premier rang desquels le bornage de leurs deux téléphones aux mêmes endroits et aux mêmes heures. La vitesse de déplacement déduite de ces bornages révélait que si Arthur Noyer était dans un premier temps sorti à pied de la discothèque, en faisant du stop, il était ensuite monté dans un véhicule.

Le bornage téléphonique de Nordahl Lelandais était ainsi concomitant à celui du jeune caporal. Les deux téléphones de l'ancien maître-chien ont été éteints à 3h31 et 3h41, avant d'être rallumés à 7h53, à Domessin, la commune où résident les parents de Nordahl Lelandais chez qui il vivait. Selon les enquêteurs, ce créneau horaire pourrait correspondre à l'heure de la mort d'Arthur Noyer.

Les enquêteurs soupçonnent donc Lelandais d'avoir fait monter Arthur Noyer dans son Audi A3 et de l'avoir tué avant d'aller cacher son corps dans la montagne chambérienne. Le mobile reste encore à ce stade, près d'un an après les faits, mal défini. Le suspect, lui, continue à nier les faits.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Arthur Noyer aurait lui aussi été assassiné par Nordahl Lelandais, quatre mois avant la petite Maëlys.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-