La lycéenne fait "trop de bruit" en attendant le bus, il la matraque

La lycéenne fait "trop de bruit" en attendant le bus, il la matraque

Publié le :

Lundi 12 Novembre 2018 - 14:25

Mise à jour :

Lundi 12 Novembre 2018 - 15:33
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme a frappé une jeune femme avec une matraque vendredi à Pau car elle faisait trop du bruit. Il est jugé en comparution immédiate avec son épouse ce lundi.

C'est la compagne de l'agresseur qui l'a poussé à se livrer à cette agression violente. Un couple a été interpellé vendredi 9 à Pau dans les Pyrénées-Atlantiques après que l'homme a violemment agressé une jeune lycéenne qui attendait le bus avec ses amis.

Les faits ont eu lieu à la sortie du collège-lycée Gaston-Fébus, à Orthez, révèle le journal Sud-Ouest. L'appartement de l'agresseur se trouve au-dessus de l'arrêt de bus. Ne supportant plus le bruit fait par les lycéennes, l'homme s'est muni d'une "grosse matraque" précise le parquet de Pau. Une fois en bas il a notamment frappé une jeune fille qui a été légèrement blessée.

Lire aussi - Saint-Brieuc: son scooter fait "trop de bruit", il est passé à tabac

Les jeunes filles ont appelé les forces de l'ordre et les secours. La victime a été prise en charge par les pompiers. Les forces de l'ordre ont interpellé l'agresseur et la compagne de ce dernier. En effet, les policiers sont rapidement arrivés à la conclusion que c'est elle qui avait désigné la victime à son compagnon.

Les deux seront jugés en comparution immédiate par un tribunal correctionnel, ce lundi 12 à Pau. Les violences ayant entraîné une incapacité de travail inférieure ou égale à huit jours ou n'ayant entraîné aucune incapacité de travail sont punies de trois ans d'emprisonnement et de 45.000 euros d'amende. En cas de circonstances aggravantes, comme l'usage d'une arme, la peine peut aller jusqu'à sept ans de prison et 100.000 euros d'amende.  

Voir:

Saint-Brieuc: passé à tabac car ressemblant à un violeur présumé

Grand-Quevilly: accusé sur Facebook d'être un "violeur", il est passé à tabac dans la rue

Grenoble: il demande à des jeunes de faire moins de bruit et est passé à tabac

Un homme a frappé une jeune lycéenne qui faisait trop de bruit vendredi à Pau.

Commentaires

-