La Rochelle: un jeune de 13 ans interpellé après une agression à main armée dans un bus

La Rochelle: un jeune de 13 ans interpellé après une agression à main armée dans un bus

Publié le :

Jeudi 23 Février 2017 - 19:28

Mise à jour :

Jeudi 23 Février 2017 - 20:10
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un jeune mineur de seulement 13 ans a été placé en garde à vue mercredi, après le braquage d’un bus dans le quartier de Villeneuve-les-Salines à La Rochelle samedi dernier.

L'âge du suspect laisse les enquêteurs perplexes. Un garçon de 13 ans a été placé en garde à vue au commissariat de La Rochelle en Charente-Maritime, mercredi 22 dans le cadre de l’agression à main armée qui a eu lieu dans un bus au terminal de Villeneuve-les-Salines, samedi 18.

Les faits sont les suivants. Samedi, le conducteur d'un bus de La Rochelle qui s'apprêtait à démarrer sa tournée a été braqué par un jeune lui réclamant son "pognon", plaquant une arme de poing squr le front de sa victime, comme le révélait le journal Sud Ouest. N'ayant pas d'argent, le conducteur n'avait pu remettre qu'une sacoche de ticket. Le braqueur avait alors pris la fuite à scooter.

Compte tenu de la gravité des faits, la direction de la RTCR (Régie des Transports Communautaires Rochelais) avait rappelé tous les bus au dépôt, et aucun véhicule n'avait circulé dimanche. Le trafic avait repris normalement lundi.

Au vue de la gravité des faits, il est probable que le parquet demandera un placement en détention provisoire lors de sa mise en examen, ce qui est rare pour un jeune de cet âge.  Le jeune homme habite le quartier de Villeneuve-les-Salines, il a nié les faits qui lui sont reprochés.

En France, la prison est autorisée pour les mineurs délinquants de plus de 13 ans. Ceux-ci sont envoyés prioritairement en centres éducatifs ou en établissements pénitentiaires pour mineurs, et en dernier recours, faute de place en quartiers pour mineurs dans les maisons d'arrêt. Des peines aleternatives peuvent être prononcées: "stages de formation civique", placement, ou encore suivi socio-judicaire. Les travaux d'intérêt général sont eux réservés aux mineurs de plus de 16 ans.

Au vue de la gravité des faits, il est probable que le parquet demandera un placement en détention provisoire lors de sa mise en examen.


Commentaires

-