La septuagénaire amnésique de Perpignan a retrouvé son identité

La septuagénaire amnésique de Perpignan a retrouvé son identité

Publié le :

Lundi 17 Septembre 2018 - 11:00

Mise à jour :

Lundi 17 Septembre 2018 - 11:07
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La femme, qui se faisait appeler Marie Bonheur, qui avait été retrouvée inanimée et souffrant d'amnésie totale en février dernier à Perpignan, a été identifiée par des voisins. Elle habitait seule, tout près de l'endroit où elle avait été prise en charge.

Il aura fallu sept mois pour que celle qui s'était choisie le nom de Marie Bonheur, faute de se souvenir du vrai, retrouve son identité. La septuagénaire amnésique depuis février dernier et qui avait lancé un appel dans les médias début septembre a été reconnue par ses voisins.

Elle avait été retrouvée inanimée dans une rue de Perpignan en février dernier. Elle était alors couverte de bleus et avait été transportée à l'hôpital. Si ses blessures avaient pu être soignées, elle ne se souvenait de rien. "Je me suis retrouvée devant le problème suivant: qui suis-je? J'étais dans une espèce de brouillard", a-t-elle expliqué à propos de son réveil aux urgences.

Voir: Perpignan - amnésique, Marie lance un appel pour retrouver son identité

Sept mois après, le brouillard ne s'est toujours pas dissipé, mais au moins, la femme de "70 à 80 ans" selon les estimations, a pu retrouver son nom et son domicile. Son appel à témoins a porté ses fruits puisque ce sont des voisins qui l'ont finalement reconnue.

"Elle vivait seule, était très discrète. Je ne l'ai pas reconnue en voyant les photos de son visage tuméfié lors de sa disparition. Mais, là quand on a vu les images d'elle cette semaine, on l'a tout de suite reconnu", a déclaré l'un d'eux à L'Indépendant. Le doute restant a été levé lorsque l'une des clés qu'avait Marie Bonheur, lorsqu'elle a été retrouvée, a pu ouvrir la porte de l'appartement en question.

Secourue le 26 février près de la gare, elle n'était donc alors qu'à quelques rues de chez elle. Si ce mystère est élucidé, on ignore ce qui lui est arrivé ce jour-là. La découverte de son identité pourra peut-être aider à trouver des personnes plus proches.

Lire aussi:

Seine-Saint Denis - un policier amnésique après une violente agression, un suspect arrêté

Marie Bonheur était devenue amnésique dans des circonstances encore floues (illustration).


Commentaires

-