Il lance un cocktail molotov sur le garage de son voisin, il l'avait supprimé de sa liste d'amis Facebook

Vengeance

Il lance un cocktail molotov sur le garage de son voisin, il l'avait supprimé de sa liste d'amis Facebook

Publié le :

Vendredi 29 Décembre 2017 - 14:52

Mise à jour :

Vendredi 29 Décembre 2017 - 14:59
Un jeune homme de 20 ans s'est vengé de son voisin qui l'avait supprimé de sa liste d'amis Facebook mardi à Châteauneuf-sur-Sarthe, dans le Maine-et-Loire. Il a lancé un cocktail molotov sur le garage de ce dernier en guise de représailles.
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Il n'a pas apprécié. Un jeune homme de 20 ans, enervé que son voisin l'ai supprimé de sa liste d'amis Facebook, a lancé un cocktail molotov sur la porte de son garage mardi 26 à Châteauneuf-sur-Sarthe, dans le Maine-et-Loire.

Le suspect s'était rendu peu de temps auparavant chez cet ami qui vivait chez ses parents. Mais entre les deux, une dispute a éclaté après qu'ils aient bu quelques verres d'alcool selon Ouest-France.

A voir aussi: Aubervilliers: deux personnes grièvement blessées après une attaque au cocktail molotov dans un restaurant

Très énervé, l'incendiaire a quitté le domicile de son voisin en voiture. peu de temps après, le jeune homme à perdu le contrôle du véhicule et l'a accidenté. Il était alors encore à proximité du logement de sa future victime.

C'est d'ailleurs le père du voisin qui lui est venu en aide et l'a aidé à repartir. L'acte bienveillant aurait pu calmer le jeune homme mais non. Arrivé chez lui, il a alors décidé de fabriquer lui-même un cocktail molotov, en représailles de l'ingratitude de son voisin, et ancien ami.

A l'aide d'une bouteille, d'essence et d'un chiffon de papier, le suspect est parvenu à fabriquer un engin explosif puis est retourné devant le domicile de son voisin. Là, il a alors lancé la bouteille contre la porte du garage et, voyant que le feu ne prenait pas assez vite, il a vidé un jerrycan d'essence sur le tout.

Le feu a été facilement maîtrisé par le propriétaire de la maison et l'incendiaire a été arrêté par la police mercredi 27 puis placé en garde à vue. Il s'est avéré que le jeune homme, décrit comme instable, a déjà fait un séjour dans un centre de santé mentale à Angers lorsqu'il était plus jeune. Une expertise psychiatrique a été demandée par le juge et son procès a été renvoyé en février prochain. En attendant, il a été placé sous contrôle judiciaire.

Furieux d'avoir été supprimé de la liste d'amis Facebook de son voisin, il a lancé un cocktail molotov sur la porte de son garage.

Commentaires

-