Landes: "l'homme à la pelle et en slip" condamné à 800 euros d'amende

Landes: "l'homme à la pelle et en slip" condamné à 800 euros d'amende

Publié le :

Jeudi 13 Avril 2017 - 17:06

Mise à jour :

Jeudi 13 Avril 2017 - 17:35
Jean-Marc Dutouya a été condamné ce jeudi par le tribunal de Dax à 800 euros d'amende. Celui qui est surnommé "l'homme à la pelle et en slip" avait chassé de son terrain des activistes pour la cause animale avec l'outil en question.
© Iroz Gaizka / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le Landais Jean-Marc Dutouya, surnommé "l'homme à la pelle et en slip" a été condamné ce jeudi 13 par le tribunal correctionnel de Dax à 800 euros d'amende, rapporte France Bleu Gascogne.

La photo a fait le tour du net. Seulement vêtu d'un slip, d'un t-shirt et une pelle à la main, Jean-Marc Dutouya a chassé de son champs, situé dans le village d'Audon dans les Landes, Allain Bougrain Dubourg et une demi-douzaine d'activistes de la Ligue de protection des oiseaux (LPO), le 9 novembre 2015. Le président de la LPO et les défenseurs de la cause animale étaient venus détruire des matoles, des pièges pour attraper les petits volatiles, disposés sur le terrain du retraité de 67 ans.

Il devra verser 3.000 de dommages et intérêt au président de la LPO collégialement avec son fils et son frère également présents ce fameux jour. Le fils, Eric Dutouya, a écopé pour sa part de deux amendes de 200 euros tandis que le frère Patrick a été puni lui aussi de 800 euros d'amende.

"On est quand même trop punis. (...) les chasseurs, c'est comme les pêcheurs, on n'en peut plus! En ce moment, il vaut mieux faire brûler des voitures que de tendre les matoles", a déclaré Jean-Marc Dutouya suite a son jugement. Le chasseur a évité les trois mois de prison avec sursis requis par le parquet de Dax jeudi 9, mais ne semble pas surpris: "la prison, j'allais pas l'avoir", a-t-il affirmé.

Une peine de quatre à cinq mois avec sursis et une amende de 200 euros avaient été requises contre Patrick Dutouya et une amende de 80 à 100 euros pour Éric Dutouya pour des violences commises lors de l'incident.

Le chasseur a évité les trois mois de prison avec sursis requis par le parquet.


Commentaires

-