Laval: 3 mois ferme pour avoir frappé dans le ventre sa petite amie enceinte

Laval: 3 mois ferme pour avoir frappé dans le ventre sa petite amie enceinte

Publié le :

Jeudi 07 Mars 2019 - 06:43

Mise à jour :

Jeudi 07 Mars 2019 - 06:44
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme, auteur de violences conjugales contre sa compagne, a été condamné à trois mois ferme à Laval. Il avait notamment frappé sa petite amie dans le ventre alors qu'elle était enceinte.

 

L'idylle s'est terminée en déchainement de violence. Un jeune homme de 22 ans a été condamné à 3 mois de prison ferme par le tribunal de Laval en Mayenne pour avoir roué de coups et menacé de mort sa petite amie enceinte de leur enfant. Le prévenu est fortement dépendant au cannabis.

"Le prévenu, originaire de Lyon, est arrivé en Mayenne il y a moins d’un an pour vivre avec la jeune femme rencontrée sur internet", rapporte Ouest-France qui révèle l'information. La relation entre les deux jeunes gens est difficile en raison de la violence du compagnon et de sa consommation de drogue assez importante. Il n'hésite d'ailleurs pas à ordonner à sa compagne d'aller lui chercher du cannabis et peut être violent si les produits stupéfiants rapportés ne lui conviennent pas.

Lire aussi - Victime de violences conjugales, une femme défenestrée avec son bébé dans les bras

Selon le quotidien, le prévenu a reconnu tous les faits qui lui étaient reprochés par le tribunal, "les coups répétés, dont deux ou trois dans le ventre de la future maman", un coup de tête et des insultes régulières. "Sa colère s’amplifie lorsque la jeune femme évoque leur situation de futurs parents. «Tu veux vraiment que je te découpe», lui lance-t-il un soir, la main près d’un couteau", précise Ouest-France.

A la barre, le jeune homme n'a eu aucun regard pour sa victime. Il a reconnu que son addiction au cannabis était son "principal problème".

Le tribunal l'a donc condamné à un an de prison dont trois mois ferme avec mandat de dépôt afin de l'éloigner de sa victime chez qui il vivait. Sans attache dans la région, l'individu a interdiction de rentrer en contact avec son ex petite-amie.

Voir:

Une Journée des femmes pour l'égalité au travail et contre les violences conjugales

Sur Twitter elle dévoile une vidéo terrifiante de violences conjugales, la police n'intervient pas

Un homme, auteur de violences conjugales contre sa compagne, a été condamné à trois mois ferme à Laval.


Commentaires

-