Le Bon Coin: il se fait voler un saphir à 120.000 euros

Le Bon Coin: il se fait voler un saphir à 120.000 euros

Publié le :

Vendredi 11 Mai 2018 - 09:33

Mise à jour :

Vendredi 11 Mai 2018 - 09:39
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme tentait de vendre une pierre précieuse, un saphir, sur Le Bon Coin lorsqu'il se l'est fait voler par des escrocs. Le précieux caillou est tout de même estimé à 120.000 euros.

Ce n'était peut-être pas le moyen idéal pour vendre sa pierre précieuse. Un homme qui tentait de vendre un saphir sur Le Bon Coin se l'est fait dérober par plusieurs malfrats qui s'étaient fait passer pour des acheteurs potentiels, mercredi 9. Le "caillou" serait  tout de même d'une valeur estimée d'environ 120.000 euros...

L'annonce a forcément attiré l'œil tant elle était hors du commun pour le site de ventes en ligne essentiellement utilisé par les particuliers pour écouler des biens d'occasion. Il semblerait ainsi que plusieurs voleurs se soient associés pour imaginer un subterfuge afin de dérober le précieux caillou.

Ainsi, le vendeur se serait fait dérober sa pierre bleutée par plusieurs hommes qui lui avaient fixé un rendez-vous quelque part en Seine-Saint-Denis en vue de l'acquérir. Tous ont ensuite réussi à prendre la fuite.

Deux des voleurs présumés ont été arrêtés dans la foulée à Pantin. Les policiers qui ont procédé à l'interpellation ont retrouvé sur eux des liasses de faux billets de 500 euros.

Une enquête a été ouverte et confiée aux hommes du commissariat de Pantin.

Fin avril, toujours sur Le Bon Coin, c'était le maire d'un village de Haute-Garonne qui écoulait du matériel volé. Celui-ci revendait des outils appartenant à la commune qu'il déclarait ensuite comme volés une fois la vente bouclée.

A lire: Le maire revendait le matériel municipal sur Le Bon Coin

Le préjudice total a été estimé à près de 22.000 euros, ce qui a valu à "Doudou31" (son pseudo sur le site) une peine de six mois de prison avec sursis, trois ans d'inéligibilité et la confiscation des sommes perçues grâce à cette arnaque.

 

L'annonce détonnait sur Le Bon Coin et a vite attiré des malveillants.

Commentaires

-