Le chauffeur Flixbus porte un tatouage "Mein Kampf", l'entreprise le suspend

Le chauffeur Flixbus porte un tatouage "Mein Kampf", l'entreprise le suspend

Publié le :

Dimanche 14 Juillet 2019 - 12:47

Mise à jour :

Dimanche 14 Juillet 2019 - 13:21
© Thomas SAMSON / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Samedi 13, la société allemande de transport de particuliers Flixbus a confirmé avoir mis fin à sa collaboration avec un chauffeur de nationalité italienne. Celui-ci a été dénoncé par un passager lors d'une liaison Toulouse-Bergame alors qu'il portait sur l'avant-bras un tatouage "Mein Kampf".

L'homme a été dénoncé par l'un des passagers, via les réseaux sociaux, et renvoyé sans délai dès l'arrivée du bus qu'il conduisait. La compagnie allemande de transport Flixbus a confirmé samedi 13 qu'elle avait mis fin à sa collaboration avec un chauffeur qui portait, tatoué sur l'avant-bras, l'inscription "Mein Kampf", le nom de l'ouvrage où Adolf Hitler dévoilait sa conception du monde et son programme.

Le conducteur a été repéré par un passager lors d'une liaison entre Toulouse et Bergame, en Italie, vendredi 12 juillet. L'image du tatouage de ce chauffeur de nationalité italienne, mise en ligne sur Twitter par un ami d'un passager qui a reçu la photo (son compte est depuis inaccessible) a déclenché de nombreux commentaires.

Flixbus a réagi dans un premier temps par un message ambigu sur Twitter dont on peine à comprendre si la compagnie était choquée par le tatouage de son chauffeur ou la dénonciation du voyageur.

Mais l'entreprise a finalement reconnu une formulation malheureuse et a suspendu le chauffeur. Ce dernier n'a techniquement pas été renvoyé par Flixbus puisque l'homme est employé par un sous-traitant de la société. Flixbus a assuré qu'il ne serait plus au volant de l'un des autocars de couleur verte.

L'entreprise Flixbus a été créée en 2013 après la dérégulation du marché allemand permettant à des opérateurs privés d'assurer du transport de voyageurs sur des lignes régulières. Flixbus est arrivé en France en 2015 en profitant d'une ouverture similaire du marché, suite à une loi portée par Emmanuel Macron alors ministre de l'Economie.

Voir aussi:

Les nazis ont-ils survécu? Le livre enquête choc de Nicolas Lebourg

La compagnie Flixbus s'est séparée du conducteur.


Commentaires

-