Le corps d'une septuagénaire enterré dans le jardin, sa fille en garde à vue

Le corps d'une septuagénaire enterré dans le jardin, sa fille en garde à vue

Publié le 29/05/2019 à 11:45 - Mise à jour à 12:00
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Le corps d'une femme de 78 ans a été découvert lors d'une perquisition, mardi 28 à Beauvoir-de-Marc (Isère). La fille, qui depuis des semaines aurait trouvé des prétextes à la disparition de sa mère, a été placée en garde à vue.

Une femme de 39 ans a été placée mardi en garde à vue dans l'Isère après la découverte du corps de sa mère, enterré dans le jardin. Depuis plusieurs semaines, la femme de 78 ans n'avait pas donné signe de vie, mais selon les premiers éléments dévoilés par le parquet, sa fille avait jusque-là toujours trouvé une explication, affirmant par exemple à son entourage qu'elle était sortie.

La situation a fini par éveiller les soupçons et les gendarmes ont procédé à plusieurs perquisitions de la maison située à Beauvoir-de-Marc, à quelques dizaines de kilomètres de Lyon. Lors des dernières fouilles menées mardi 28, les enquêteurs ont découvert qu'une fosse avait été creusée derrière une haie. "Les premiers coups de pioche ont effectivement permis de découvrir un cadavre enroulé dans des draps", rapporte Le Dauphiné libéré.

Voir: Les corps en décomposition d'un couple et de leur fille handicapée découverts

Les techniciens en identification criminelle de Grenoble sont intervenus pour procéder aux premières constatations. La fille a été placée en garde à vue et une autopsie devait être réalisée. Elle devrait permettre de découvrir les causes de la mort et donc orienter l'enquête vers une "simple" profanation de cadavre en cas de décès naturel, ou vers la piste criminelle, laquelle serait privilégiée.

Le fait de receler ou de cacher le cadavre d'une personne victime d'un homicide ou décédée des suites de violences est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30.000 euros d'amende. On ignorait encore ce mercredi si les enquêteurs soupçonnent la fille de violences ou du meurtre de sa mère.

Lire aussi:

Alpe d'Huez: le corps d'un jeune skieur retrouvé quatre mois après

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


La fille de la victime a été placée en garde à vue.

Fil d'actualités Société