Le détenu belge ne sera pas euthanasié

Le détenu belge ne sera pas euthanasié

Publié le :

Mardi 06 Janvier 2015 - 16:20

Mise à jour :

Mardi 06 Janvier 2015 - 18:09
©Herman Ricour/AP/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Frank Van Den Bleeken, le détenu belge qui avait obtenu d'être euthanasié, va finalement être transféré dans un centre psychiatrique. Le droit de mourir lui avait été accordé en septembre dernier en raison des souffrances liées à sa détention.

L'affaire avait relancé le débat sur les limites du droit à l'euthanasie en septembre dernier. Frank Van Den Bleeken, en prison pour viols et meurtre, avait obtenu d'être euthanasié. Il devait mourir dimanche 11 janvier dans sa prison de Bruges. Ses médecins ont finalement suspendu la procédure, a annoncé ce mardi le ministre belge de la Justice, Koen Geens.

Frank Van Den Bleeken a déjà passé, à 52 ans, 37 années de sa vie derrière les barreaux, dont les 30 dernières. Violeur récidiviste et reconnu coupable du meurtre d'une jeune fille de 19 ans en 1989, il disait, se sachant malade et un danger pour la société, ne pas vouloir sortir de prison. Détenu dans l'annexe psychiatrique de la prison, il avait demandé à être transféré dans un centre psychiatrique spécialisé aux Pays-Bas.

Face au refus des autorités, il avait fait état de "souffrances psychiques insupportables" pour obtenir le droit d'être euthanasié. La cour d'appel de Bruxelles avait fait droit à sa demande, provoquant un tollé en Belgique sur la question de l'euthanasie et celle des conditions de détention. La Belgique est en effet régulièrement rappelée à l'ordre par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) pour le traitement réservé à ses détenus, notamment ceux souffrant de troubles mentaux. 

Est-ce le gouvernement belge ou Frank Van Den Bleeken qui a fait marche arrière? Le ministre de la Justice se retranche derrière le secret médical. Mais le détenu a obtenu d'être transféré dans un centre psychiatrique spécialisé récemment ouvert à Gand. Il pourrait également être envoyé par la suite aux Pays-Bas, conformément à sa demande initiale.

 

Frank Van Den Bleeken ne sera finalement pas euthanasié.


Commentaires

-