La France est "clairement visée" par l'Etat islamique selon le patron de la DGSI

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

La France est "clairement visée" par l'Etat islamique selon le patron de la DGSI

Publié le 19/05/2016 à 06:42 - Mise à jour à 06:43
©Miguel Medina/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La France est "clairement visée" par l'organisation Etat islamique (EI), qui pourrait mener "une campagne terroriste caractérisée par le dépôt d’engins explosifs dans des lieux où est rassemblée une foule importante", a déclaré le patron de la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI).

C'est une affirmation des plus menaçantes. Selon Patrick Calvar, patron de la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI), la France est "clairement visée" par le groupe Etat islamique (EI), qui pourrait mener "une campagne terroriste caractérisée par le dépôt d'engins explosifs dans des lieux où est rassemblée une foule importante".

Cette terrible révélation a été faite lors de l'audition der Patrick Calvar par la commission de la défense nationale et des forces armées de l'Assemblée nationale le 10 mai et dont le compte rendu a été publié mercredi 18.

"Nous risquons d’être confrontés à une nouvelle forme d’attaque: une campagne terroriste caractérisée par le dépôt d’engins explosifs dans des lieux où est rassemblée une foule importante, ce type d’action étant multiplié pour créer un climat de panique", a-t-il affirmé, un peu moins d’un mois avant le début de l’Euro de football en France.

Notre pays est "aujourd’hui, clairement, le pays le plus menacé", tant par l'organisation Etat islamique que par son principal rival, la nébuleuse Al-Qaïda qui "veut redorer son blason" et ses déclinaisons régionales au Maghreb et dans la péninsule arabique.

Si la menace est toujours réelle, "nous n'en constatons pas moins une stagnation des départs: il est plus compliqué de se rendre dans la zone concernée et l'on compte beaucoup moins de volontaires car les bombardements ont un effet dissuasif", a ajouté le chef des services. Et d'ajouter: "on assiste à l'inverse à davantage d'intentions de retour sur notre sol mais qui sont entravées par la politique de Daech (acronyme arabe de l'Etat islamique, NDLR) qui, dès lors qu'ils souhaitent quitter la Syrie, considère les intéressés comme des traîtres à exécuter immédiatement".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


La France est "clairement visée" par l'organisation Etat islamique a déclaré le patron de la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI).

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-