Le Havre: le propriétaire du chien qui a mordu 4 enfants lourdement condamné

Jugement

Le Havre: le propriétaire du chien qui a mordu 4 enfants lourdement condamné

Publié le :

Mercredi 26 Novembre 2014 - 18:08

Mise à jour :

Jeudi 27 Novembre 2014 - 18:21
Le propriétaire d'un chien qui avait mordu plusieurs enfants et blessé grièvement trois fillettes, début octobre au Havre, a été lourdement condamné par la justice.
©Filip Knezic/Flickr
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

Le tribunal correctionnel a voulu une peine exemplaire. Charles Micout, 24 ans, propriétaire du chien qui avait mordu et blessé grièvement trois jeunes filles de 9, 11 et 14 ans, ainsi que leur grand frère (17 ans), plus légèrement touché, a ainsi été condamné à 15 mois d'emprisonnement avec sursis, deux ans de mise à l'épreuve avec contrôle judiciaire et interdiction de détenir un chien dangereux durant 5 ans.

Le tribunal est donc allé bien au-delà des réquisitions du parquet, qui avait réclamé une peine de six mois de prison avec sursis. Le juge a justifié sa décision par la gravité des blessures des enfants ainsi que leurs séquelles psychologiques.

Le jeune prévenu a également été condamné à verser aux victimes plusieurs milliers d'euros de dommages et intérêts. En attendant que le procès civil fixe le montant exact des sommes, il est ainsi tenu de payer une avance totale d'environ 20.000 euros aux victimes.

Le 5 octobre dernier, le jeune homme, qui réside à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), faisait la sieste lorsque son chien de type American Staffordshire (catégorie 2) s'est échappé. Ce n'était pas la première fois que l'animal trompait sa vigilance, ce qui a été retenu contre lui.

Le propriétaire officiel du chien, celui dont le nom correspond au patronyme de la puce électronique, comparaissait également. Ayant cédé l'animal, nommé "Floki" puis "Memphis", à Charles Micout, il n'a toutefois été que légèrement condamné et ne devra s'acquitter que de 300 euros d'amende.

 

Les chiens American Staffordshire sont classés en catégorie 2 (illustration).

Commentaires

-