Le jeu sexuel dérape, il tranche la gorge de sa partenaire

Le jeu sexuel dérape, il tranche la gorge de sa partenaire

Publié le :

Samedi 11 Août 2018 - 17:33

Mise à jour :

Samedi 11 Août 2018 - 17:35
©Activedia/Pixabay
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La justice britannique a condamné un jeune homme de 24 ans pour homicide involontaire. L'homme a tué sa partenaire lors d'un rapport sexuel sadomasochiste où il avait placé la lame d'un couteau contre sa gorge.

L'homme avait des pratiques sexuelles sadiques qui ont coûté la vie à sa victime. La justice britannique vient de condamner, comme le rapporte la presse locale, un certain Jason Gaskell. L'homme a été reconnu coupable d'avoir involontairement tranché la gorge d'une jeune femme avec qui il faisait l'amour, lors d'un jeu sexuel pervers.

Les faits remontent au mois de février dernier, à Hull dans le nord-est de l'Angleterre. Jason, 24 ans, fait la connaissance de Laura Huteson, 21 ans et mère d'un enfant. Il passe la soirée chez le jeune homme, avec un autre couple, sur fond d'alcools forts et de cocaïne.

Puis, le couple Jason/Laura s'isole dans une chambre pour faire l'amour. Selon l'enquête, de premières pratiques sadomasochistes s'y déroulent, visiblement des étranglements à mains nues, mais sans conséquence. Plus tard dans la soirée, une nouvelle relation sexuelle s'engage, plus corsée encore. Car le jeune homme a un petit plaisir, il aime garder sous son oreiller un couteau pour pouvoir le sortir ensuite pendant le rapport et le mettre sur la gorge de sa victime. Mais ce soir-là, le "jeu" tourne mal. Dans un geste qui n'a pas été complètement éclairci, la lame tranche la gorge de la jeune femme.

Lire aussi: Saint-Genis-Pouilly: un quinquagénaire mort lors d'une séance de sexe sado-masochiste

Jason Gaskell a appelé les secours mais il était déjà trop tard. Laura était morte.

Lors de son procès, le jeune homme en larmes a maintenu sa défense, celle du jeu sexuel qui dérape. Les traces sur la jeune femme et les témoignages ont confirmé d'ailleurs la thèse de rapports consentis. Le juge a surtout retenu contre le jeune homme son extrême négligence face un accident dont le risque semblait "évident". La justice a tenu aussi à signaler que le cas gardait une aura d'incertitude, aucun témoin ne pouvant réellement expliquer ce qu'il s'est passé derrière la porte de la chambre.

Jason Gaskell a été reconnu coupable d'homicide non volontaire et condamné à six ans de prison ferme.

Voir aussi:

Le pédophile qui torturait les enfants et imposait des jeux sadiques proposait du baby-sitting sur LeBonCoin

Magali Noël: la chanson "Fais-moi mal Johnny" fut en 1956 le premier rock français sado-maso (VIDEO)

L'homme a été condamné à six ans de prison ferme.


Commentaires

-