Le jeune qui avait volé un camion de pompiers écope d'un rappel à la loi

Le jeune qui avait volé un camion de pompiers écope d'un rappel à la loi

Publié le :

Mardi 10 Juillet 2018 - 13:49

Mise à jour :

Mardi 10 Juillet 2018 - 14:41
Le jeune homme de 20 ans qui avait brièvement volé un véhicule de pompiers en intervention dans le Jura s'est constitué prisonnier. Le parquet n'a demandé qu'un simple rappel à la loi.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Les juges semblent avoir considéré qu'il ne s'agissait après tout que d'une plaisanterie de mauvais goût. Le jeune homme qui a volé un camion de pompiers le 1er juillet dernier, à Lons-le-Saunier, dans le Jura a finalement écopé d'un simple rappel à la loi.

Ce jour-là, l'individu de 20 ans et un de ses amis étaient tombés sur un véhicule de secours, moteur tournant, au bord du lac de Chalain. Ils avaient alors décidé de "l'emprunter" et ont fait une centaine de mètres au volant tout en se filmant, jusqu'à ce que les pompiers commencent à les poursuivre. Ils ont alors abandonné le véhicule et ont pris la fuite.

Une plaisanterie qui n'a pas été du goût du centre départemental d'incendie et de secours du Jura qui a déposé plainte. Le camion était en effet à cet endroit pour participer à une opération d'hélitreuillage pour venir en aide à un homme qui avait chuté dans les rochers.

Voir: Ils volent un fourgon de pompiers et s'en vantent sur les réseaux sociaux (vidéo)

"Nous sommes obligés de laisser tourner les véhicules de secours pendant les interventions pour tenir en charge certains équipements et assurer au mieux le confort des personnes prises en charge", avait expliqué à France 3. De nombreux internautes outrés avaient ainsi dénoncer le risque qu'aurait pu induire cette "blague" pour une éventuelle victime.

Face aux proportions prises par cette affaire, le jeune homme a décidé de se rendre de lui-même à la gendarmerie. Un autre élément qui a pu jouer dans la décision des juges: il a expliqué qu'il pensait que le véhicule était affecté à la surveillance des baigneurs et non en pleine intervention.

L'infraction n'ayant causé aucun préjudice, le parquet a donc opté pour un rappel à la loi. Une mesure alternative avec convocation devant un juge mais qui n'implique pas de peine. Elle vise à faire comprendre au mis en cause la portée de ses actes, à lui rappeler ses obligations légales ainsi que les risques qu'il encourt en cas de récidive. Elle n'entraîne pas d'inscription au casier judiciaire.

Le jeune homme s'est constitué prisonnier après avoir volé un camion de pompiers.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-