Le Mans: ils s'étaient fait livrer quatre kilos de cocaïne à domicile, quatre interpellés

Auteur(s)
Pierre Plottu
Publié le 08 mars 2015 - 14:42
Image
Police nationale photo d'illustration uniforme
Crédits
©Pol Emile/Sipa
Le père, la mère, le fils et la belle-fille ont tous les quatre été arrêtés.
©Pol Emile/Sipa
Quatre membres d'une même famille ont été interpellés vendredi au Mans pour s'être fait livrer quatre kilos de cocaïne à domicile. Les douaniers avaient repéré le colis, en provenance de Guyane, dès son arrivée en France et le suivaient discrètement depuis, afin de remonter jusqu'au trafiquants.

Il y en aurait pour plus de 240.000 euros de drogue. Quatre hommes ont été interpellés par les services des douanes, vendredi 8, après s'être fait livrer par à leur domicile du Mans un colis contenant quatre kilos de cocaïne. Les douaniers avaient intercepté ce pli d'un genre tout à fait spécial dès son arrivée à l'aéroport et laisser faire sa livraison, afin de mettre la main sur les trafiquants.

Cette famille originaire de Guyane pensait sans doute avoir trouvé un moyen infaillible et sans risque pour faire transiter sa cocaïne. Mais, derrière le livreur qui sonnait à leur domicile situé rue Bollée au Mans, un quartier plutôt tranquille, pour leur remettre le colis, les agents les services des douanes et de la brigade mancelle des stupéfiants étaient aussi au rendez-vous.

Le père de famille, la mère, le fils et la belle-fille, qui étaient déjà sous surveillance depuis quelques temps, selon France 3, ont été immédiatement interpellés et placés en garde à vue. Lors de la fouille du domicile, les forces de l'ordre ont également découvert de l'argent liquide. Les enquêteurs soupçonnent ainsi cette famille d'être liée à plusieurs petits réseaux locaux de trafic de drogue démantelés ces derniers mois. "Il y a des connections évidentes avec cette nouvelle affaire", a ainsi déclaré une source proche du dossier.

Pour réaliser ce joli coup, les services des douanes étaient allés jusqu'à mettre dans la confidence la société de livraison en charge du colis. L'objectif était ainsi de pouvoir saisir la main dans le sac les dealers sans éveiller leurs soupçons, alors même que leur paquet avait été repéré dès son arrivée à l'aéroport en provenance de la Guyane. Mission parfaitement accomplie: les quatre kilos de cocaïne (d'une valeur à la revente de plus de 240.000 euros) ne se retrouveront pas dans la rue et les trafiquants sont sous les verrous.

 

 

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don