Le Mans: les parents descendent sur le quai fumer un cigarette, le TGV repart sans eux mais avec leur bébé de 7 mois

Le Mans: les parents descendent sur le quai fumer un cigarette, le TGV repart sans eux mais avec leur bébé de 7 mois

Publié le :

Mercredi 25 Janvier 2017 - 11:35

Mise à jour :

Mercredi 25 Janvier 2017 - 11:45
©Xavier Vila/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un nourrisson de sept mois a été retrouvé seul lundi soir à bord d'un TGV. Sa mère et son compagnon étaient descendus pendant l'arrêt en gare du Mans pour fumer une cigarette mais le train est reparti sans eux.

Plus de peur que de mal pour une histoire somme toute peu banale. Lundi 23 au soir à 20h28, un TGV arrivant de Paris s'arrête en gare du Mans pour prendre en charge d'autres voyageurs. Une jeune femme de 18 ans et son compagnon de 19 ans ont profité de l'arrêt de leur train en gare pour fumer une cigarette, laissant à bord le petit bébé de sept mois de la jeune maman raconte le journal local, Le Maine Libre.

Alors qu'ils sont encore sur le quai, et malgré les annonces répétées du départ par les chefs de gare, le TGV repart en direction d'Angers, sans les parents sortis "en griller une" mais avec le nourrission. Dans le wagon où se trouve ce dernier les autres voyageurs se rendent compte que quelque chose cloche. Ils tirent alors le signal d'alarme. Le TGV s'arrête mais il ne peut toutefois pas faire demi-tour pour aller chercher les parents étourdis.

Après quelques minutes d’arrêt, le TGV repart finalement vers sa destination, la gare d’Angers dans le Maine-et-Loire. Le nourrisson a été pris en charge par les contrôleurs SNCF, qui ont joué les nounous en attendant que ce dernier retrouve les bras de sa mère. Cette dernière a pris le TGV suivant avec son compagnon.

Après avoir entendu les deux jeunes, la police a remis le petit garçon à sa mère. Qui en est quitte pour une belle frayeur et, on l'imagine, un beau sermon de la part des forces de l'ordre.

 

Le nourrisson a été pris en charge par les contrôleurs SNCF.


Commentaires

-