Pop Smokes: le mystère s'épaissit autour de l'assassinat du rappeur

Pop Smokes: le mystère s'épaissit autour de l'assassinat du rappeur

Publié le 24/02/2020 à 11:10
Instagram
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Sanglant mystère à Hollywood Hills. Assassiné mercredi à l’âge de 20 ans, Pop Smoke n’aurait pas été la victime d’un cambriolage qui aurait mal tourné. On se dirige vers une autre piste dans laquelle Internet, encore, ne serait pas étranger. 
 
La première version livrée sur le meurtre de Pop Smoke a en effet du plomb dans l’aile. Si plusieurs individus cagoulés ont effectivement fait irruption au beau milieu de la nuit de mercredi dans la maison du rappeur de 20 ans, à Hollywood Hills, la piste s’oriente de plus en plus vers un règlement de compte. Mais pourquoi?
 
 
Laissé pour mort
 
Cette piste n’est pas officiellement celle de la police californienne, mais elle émane de la famille de Pop Smoke et d’un tabloïd américain. TMZ relate ainsi que selon les caméras de surveillance de la résidence, le tireur n’a rien touché avant de s’en prendre au rappeur et de le laisser pour mort. 
 
Son adresse sur une vidéo
 
De son vrai nom Bashar Barakah Jackson, le jeune homme avait été pris en charge par les secours et transporté au Cedar Sinai Medical Center de Los Angeles, où il avait été déclaré mort.
 
Or, quelques heures à peine avant son meurtre, Pop Smoke avait dévoilé son adresse par mégarde sur les réseaux sociaux. Sur une vidéo d’une fête donnée dans sa résidence, elle apparaissait sur un paquet cadeau. C’est cette maladresse qui fait aujourd’hui douter de la première version, bien que sa famille assure que le rappeur n’avait pas d’ennemis.  
 
Révélation
 
Révélé par son titre «Welcome to the party», Pop Smoke, étoile montante du rap américain originaire de New York, était en Californie pour faire la promotion de sa mixtape « Meet the Woo ».
 
 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Pop Smoke aurait dévoilé son adresse par mégarde

Fil d'actualités Société