Le pédophile récidiviste agresse la fillette: "Quand j'ai bu, je suis amoureux"

Le pédophile récidiviste agresse la fillette: "Quand j'ai bu, je suis amoureux"

Publié le :

Mercredi 08 Août 2018 - 10:41

Mise à jour :

Mercredi 08 Août 2018 - 10:53
Un sexagénaire a été condamné à de la prison lundi pour un attouchement pédophile, en récidive, sur une enfant lors d'un séjour au camping. A la barre, l'homme a tenté de se défendre en plaidant l'alcool et le comportement "aguicheur" de la fillette de 11 ans.
© Brendan Smialowski / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

A la barre, l'homme n'a visiblement aucune conscience de la gravité des actes qui lui sont reprochés, en état de récidive qui plus est. Un sexagénaire a été jugé en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Poitiers lundi 6 pour des attouchements pédophiles sur une fillette de 11 ans en marge d'un apéritif au camping.

Les faits, rapportés par La Nouvelle République, se déroulent dans un camping du sud de la Vienne. Le 2 août, l'homme participe à un apéritif avec les parents de la victime, avec qui il avait sympathisé suite à une partie de pêche. Lors de ce moment pourtant convivial au bord de l'eau, le suspect ne parviendra pas à résister à ses pulsions en voyant la fille du couple, âgée de 11 ans, allongée sur un matelas gonflable.

L'homme va poser sa main sur la cuisse de l'enfant et remonter jusqu'à son sexe. Un geste coupable qui le conduit donc à la barre, lui qui était sous le coup d'un suivi socio-judiciaire pour des faits similaires en 2016.

Lire aussi: Prison ferme pour le grand-père pédophile, ancien adepte du tourisme sexuel

A la barre, l'accusé tient des propos choquants pour relativiser son geste:"Qu’est-ce qu’elle faisait là? Habillée comme ça? Elle avait un mini-short qui lui rentrait dans le sexe…", laissant entendre que l'enfant l'avait aguiché par son comportement. La fillette, selon son avocat, est aujourd'hui traumatisée et n'ose plus se déplacer seule.

L'homme, a tenté de se défendre en niant être un pédophile, mais là aussi en aggravant sans doute son cas lorsqu'il a déclaré: "Je ne suis pas attiré par les enfants. Je préfère une jolie femme. Mais quand j’ai bu, je suis amoureux".

Sans surprise, les juges n'ont pas été sensibles à la défense d'un accusé, décrit en outre par l'expertise psychiatrique comme présentant une "carence d’autocritique et une personnalité de type paranoïaque". Le procureur avait demandé que l'homme soit "écart(é) de la société pendant un certain nombre d'années". Ce sera finalement quatre ans de prison ferme, et un suivi socio-judiciaire de dix ans incluant une interdiction de fréquenter les campings et les jardins publics.

Voir aussi: 

La justice relâche le pédophile "dangereux" et "excité par les jeunes enfants"

Un pédophile belge interpellé en Charente-Maritime par les gendarmes

L'homme était en état de récidive.


Commentaires

-