Le Pr Fourtillan, apparu dans "Hold-Up", interné en hôpital psychiatrique contre son gré?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 11 décembre 2020 - 02:50
Mis à jour le 12 décembre 2020 - 11:34
Image
Fourtillan
Crédits
Fourtillan
le Pr Fourtillan, apparu dans Hold-Up, interné contre son gré
Fourtillan

ALERTE INFO - Le professeur Jean-Bernard Fourtillan, qui a participé au tournage du film "Hold-Up" a été interné à l’hôpital psychiatrique Le Mas Careiron, de la ville d’Uzès, hier 10 décembre, sur ordre du préfet du Gard.

Mise à jour 12/12/20 10:30 

L'affaire Fourtillan se précise, avec certains médias qui rapportent que Mr Fourtillan ne se serait pas rendu à une convocation d'un juge, une explication justifiant le fait que les forces de l'ordre soient venues à sa résidence pour l'amener en garde à vue.  La préfecture du Gard a déclaré que l'internement a été effectué sur prescription médicale sans qu'aucun détail spécifique sur l'état de santé de M. Fourtillan ne soit précisé. Aucune précision ne transparait non plus sur le mandat d'arrêt qui a dû être délivré à Mr Fourtillan. Les motifs demeurent donc inconnus à ce jour et les questions subsistent sur ces derniers : est-ce lié à l'affaire des patchs, de la plainte qu'il aurait déposée contre Pasteur, ou bien à ses déclarations dans le film Hold-up ?

Mise à jour 11/12/20 14:00 

D'après un proche du dossier, cet internement sur ordre du préfet du Gard n'a pas reçu d'opposition du fils et de l'avocat de M. Fourtillan, qui restent injoignables. M.Fourtillan serait "à l'isolement et donc dans l'impossibilité de communiquer avec l'extérieur. Son épouse devrait aller le voir dans l'après-midi".

L'avocat du Pr Fourtillan, Me Marc Fribourg, en contact avec le président de l'association Maluval (association des malades ayant utilisé les patchs contenant la valentonine), lui aurait fait une déclaration surprenante à propos de son client: 

"Monsieur Fourtillan est un complotiste, et il faut que les gens arrêtent d'appeler l'hôpital, ça ne sert à rien. Les malades ne sont pas prêts d'avoir les patchs".

Nous précisons que ces propos représentent l'opinion de l'avocat. De son côté une source proche de l'association Maluval déclare que 

"une solution permettant la fabrication prochaine de ces patchs est en cours d'étude". 

Les patchs thérapeutiques pour certains types de maladies sont fortement contestés par les autorités sanitaires d'après un article du Figaro
À l’initiative d’une fondation créée par le Pr Joyeux et le Pr Fourtillan, plus de 350 malades de Parkinson et Alzheimer ont reçu une molécule dont «la qualité n’est pas connue», selon l’Agence du médicament qui a alerté la justice. « Un vrai scandale », a réagi la ministre de la Santé. Une « bombe scientifique », s’émerveille le Pr Henri Joyeux sur une vidéo présentant les recherches du Pr Jean-Bernard Fourtillan, sur le site Internet d’une association qu’ils ont créée ensemble pour développer des patchs transdermiques visant à traiter des maladies neurologiques. En fait de bombe, celle-ci vient de leur exploser à la figure : alors que plus de 350 patients auraient déjà été recrutés dans un essai illégal, l’Agence nationale de surveillance du médicament (Ansm) vient d’annoncer qu’elle avait intimé au Pr Fourtillan de «cesser immédiatement cet essai» et d’«informer sans délai chaque participant de cette interdiction». L’Ansm a par ailleurs saisi la justice et le pôle santé du parquet de Paris a été chargé de l’affaire. 
 
De son côté, Richard Boutry qui a été en contact avec les proches du Pr Fourtillan partage "laminutedeRicardo.com" sur FranceSoir : qu'est-il arrivé au Professeur Fourtillan ?

 

Article du 11/12/2020 à 01h50

Rappelons que le Pr Fourtillan était apparu dans le film avec un passage de 3 minutes 25, et s’est fait attaquer verbalement par l’Institut Pasteur. D’après ce dernier, les propos tenus dans le film Hold-up seraient erronés ou faux. L’Institut a même annoncé vouloir déposer plainte sans qu’à ce jour aucune plainte n’ait été reçue par le Pr Fourtillan ou son conseil.

Il y a quelques jours, le professeur Fourtillan aurait déposé plainte pour diffamation contre le docteur Olivier Schwartz, directeur scientifique de l’Institut Pasteur - et donc contre l'institution - pour "mensonges et déformation de la vérité, préjudiciables pour sa notoriété scientifique et pour les peuples du monde qu'il veut protéger, à propos du reportage du 20 h de France 2, du dimanche 15 novembre 2020, sur le film réalisé par Pierre Barnerias.

La plainte de M.Fourtillan contenait des déclarations selon lesquelles ses comptes bancaires auraient été gelés, le laissant sans moyen de paiement.

Une vidéo postée ce jour sur YouTube fait état de cet internement et en détaille les contours, elle s’adresse à l’hôpital et à son personnel en expliquant que M. Fourtillan serait retenu contre son gré.

 

Un internement qui pose question. Serait-ce lié à la plainte déposée, aux patchs utilisés par le professeur, ou bien à ses déclarations sur les brevets dans le film Hold-up ? Visiblement on ne sait toujours pas de quel Hold-up il s’agit, l’avenir nous le dira.
 

Pendant qu'un citoyen français est interné, le site ConspiracyWatch qui se présente comme un observatoire contre le conspirationnisme, utilise le nom de M. Fourtillan pour faire de la publicité. Ce site se permet d'évaluer des personnes et des sociétés, mais il est ici pris au piège en achetant des mots-clés pour se placer en haut des réponse de Google.  ConspiracyWatch, un site qui fait de l'information sélective et paie son référencement sur Google en surfant sur la notoriété des gens qu'il traite de complotiste. Arroseur arrosé.  Voyons si les pratiques de ce site seront dénoncées par les vérificateurs d'information. 

 

Après la censure, la liberté d'expression, les convocations des médecins à l'ordre pour diverses raisons, les menaces de mort contre le Pr Raoult, nous assistons à une privation de liberté par internement contre son gré du Pr Fourtillan.

Où va-t-on s'arrêter ? C'est bien le premier mot de la devise nationale qui est mis à mal.


Retrouvez le CV du professeur Fourtillan

À LIRE AUSSI

Image
Debriefing de Christophe Cossé
Christophe Cossé, producteur du film "Hold-up" - Debriefing
Les debriefings de FranceSoir sont proposés en association avec BonSens.org. Nous avons interviewé Christophe Cossé, co-réalisateur du film documentaire Hold-Up qui so...
06 novembre 2020 - 18:04
Vidéos
Image
Défi de la vérité : Jean-Bernard Fourtillan
Le Défi de la vérité : Jean-Bernard Fourtillan
Le professeur Jean-Bernard Fourtillan a relevé le Défi de la vérité, notre nouvelle émission FranceSoir.Son internement forcé avait causé beaucoup d'émoi et nourri de ...
24 décembre 2020 - 09:26
Opinions
Image
Pierre Barnerias et son équipe tribunal de Paris
Rassemblement en soutien au Pr Fourtillan, incarcéré depuis le 20 avril
Le professeur Fourtillan est poursuivi en justice depuis mars 2020 pour des essais thérapeutiques "sauvages et illégaux" qu'il a menés auprès de 350 personnes, contre ...
10 mai 2021 - 19:56
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don