Le professeur lui demande d'enlever son bonnet, le lycéen lui fracture la mâchoire

Le professeur lui demande d'enlever son bonnet, le lycéen lui fracture la mâchoire

Publié le :

Mercredi 24 Avril 2019 - 16:56

Mise à jour :

Mercredi 24 Avril 2019 - 17:13
© JEFF PACHOUD / ARCHIVES/AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un lycéen de Beauvais a été interpellé mardi 23 après avoir frappé son professeur lui fracturant la mâchoire pour un motif futile. Il est jugé en comparution immédiate ce mercredi 24.

Le motif de cette violente agression est d'une rare futilité. Un lycéen de Beauvais est soupçonné d'avoir agressé l'un de ses professeurs, en lui mettant trois coups de poing au visage, au point de lui fracturer la mâchoire mardi 23 au lycée professionnel Corot. L'adolescent a été interpellé et placé en garde à vue dans la foulée.

Selon France 3 Hauts-de-France, le professeur d'architecture a demandé à un élève de retirer son bonnet alors qu’il se trouvait dans un couloir de l’établissement. Essuyant un refus, il a réitéré sa demande à plusieurs reprises ce qui a provoqué l'ire de l'adolescent qui l'a frappé plusieurs fois au visage. "Le prof lui a demandé de retirer son bonnet pendant l’interclasse et il a refusé. C’est là que la situation a dégénéré. L’élève a donné un coup de poing. On a entendu un gros boom", a fait savoir un élève témoin de la scène au Courrier Picard.

Lire aussi – Gard: il gifle le professeur de son fils qui voulait lui confisquer son portable

L’enseignant, âgé d’une cinquantaine d’années, a été pris en charge par les secours et hospitalisé. Il souffre d’une fracture de la mâchoire et s'est vu prescrire 15 jours d’incapacité totale de travail. Les cours ont été suspendus par le directeur de l'établissement qui s'est d'abord adressé aux élèves

Placé en garde à vue mardi matin, l’élève "a reconnu avoir porté plusieurs coups à l’enseignant". Il doit être jugé en comparution immédiate ce mercredi pour "violences volontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieure à huit jours sur personne chargée d’une mission de service public".

Selon un enseignant qui a souhaité resté anonyme, les violences seraient récurrentes dans cet établissement scolaire. "Il décrit des agressions verbales ou physiques régulières: des élèves entre eux et des élèves contre les enseignants aussi. Les professeurs déposeraient même des plaintes régulièrement", explique France 3.

Voir:

Courbevoie: un professeur poignardé à mort par un ancien élève devant son établissement

Loire: deux lycéens braquent une arme sur leur professeur

Orléans: pour un motif futile, une professeure se fait frapper par une élève

Un lycéen de Beauvais a été interpellé mardi 23 après avoir frappé son professeur lui fracturant la mâchoire pour un motif futile.


Commentaires

-