Le SDF qui avait volé 500.000 euros à Roissy arrêté... sans l'argent

Le SDF qui avait volé 500.000 euros à Roissy arrêté... sans l'argent

Publié le :

Jeudi 22 Février 2018 - 19:04

Mise à jour :

Jeudi 22 Février 2018 - 19:05
©KenzoTribouillard/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

En décembre, un sans domicile fixe avait volé, par pure opportunité, des sacs d'argent entreposés par une société de convoyage de fonds. L'homme a été arrêté dans la nuit de mardi à mercredi mais l'argent, lui, est introuvable.

Il avait commis un vol considérable quasiment sur un "coup de chance". Le sans domicile fixe qui avait dérobé quasiment 500.000 euros en décembre à l'aéroport de Roissy a été arrêté dans la nuit du mardi 20 au mercredi 21. Mais l'argent, lui, est introuvable…

Pour rappel, cet homme décrit comme blond et portant des lunettes, fouillait les poubelles du terminal 2F de l'aéroport parisien le 8 décembre dernier quand il a déclenché par hasard l'ouverture d'un sas où de l'argent était entreposé par Loomis, une société de convoyage de fonds.

L'homme avait saisi sa chance et s'était emparé de deux sacs remplis d'argent pour un montant de 496.000 euros qui, de plus, se trouvaient à ce moment démunis de tout dispositif de traçage. L'individu était depuis introuvable.

Voir aussi: Roissy: le SDF s'est finalement emparé de près de 500.000 euros

Il a été appréhendé dans un foyer de la Seine-Saint-Denis, lors d'un contrôle de routine, sans l'argent. Placé en garde à vue, l'homme explique –selon une information de l'AFP– que le magot lui a été dérobé. Quelques jours après les faits, il aurait été capturé par plusieurs hommes qui l'ont conduit hors de la région parisienne et l'auraient passé à tabac pour lui faire avouer où l'argent était dissimulé.

Le SDF a refusé de donner le moindre détail sur les hommes qui l'ont, selon sa version, séquestré et battu. Le parquet de Bobigny a demandé le placement en détention provisoire du SDF.

Les premiers éléments de l'enquête effectuée au moment du vol avaient montré que l'homme, qui avait été repéré par des caméras de vidéosurveillance, avait agi seul et que la thèse de l'action préparée était visiblement exclue.

Le SDF a récupéré de l'argent alors qu'il fouillait les poubelles.


Commentaires

-