Le Sénégal expulse le suprématiste Kémi Séba vers la France

Le Sénégal expulse le suprématiste Kémi Séba vers la France

Publié le :

Jeudi 07 Septembre 2017 - 15:47

Mise à jour :

Jeudi 07 Septembre 2017 - 16:29
©Kémi Séba/Facebook
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le suprématiste noir Kémi Séba a été expulsé du Sénégal vers la France mercredi. Le mois dernier, il avait brûlé une billet de 5.000 francs CFA en public pour protester contre la "françafrique".

Kémi Séba a été expulsé du Sénégal vers la France mercredi 6. Sa présence dans le pays constituait "une menace grave pour l'ordre public" selon le ministère sénégalais de l'Intérieur.

En août, il avait brûlé un billet de 5.000 francs CFA (environ sept euros) en public pour protester contre la "françafrique". "Le gouvernement de la République du Sénégal a prononcé une mesure d'expulsion du territoire national sénégalais à l'encontre du ressortissant franco-béninois Stélio Gilles Robert Capo Chichi, alias Kémi Séba", a donc précisé le ministère en ajoutant que celui-ci ce ferait "vers son lieu de provenance".

Car Kémi Séba est bien né en France, à Strasbourg, il y a 35 ans. Ce proche de Dieudonné avait été condamné à une peine de huit mois de prison avec sursis à Paris en 2009 pour provocation à la haine raciale. Il avait publié un texte sur Internet expliquant que les grandes institutions internationales comme le FMI ou l'OMS étaient "tenues par des sionistes qui imposent à l'Afrique et à sa diaspora des conditions de vie tellement excrémentielles que le camps de concentration d'Auschwitz peut paraître comme un paradis sur terre".

Du côté des proches de Kémi Séba, cette expulsion est jugée "illégale". Son avocat, Me Khouraissi Bâ, a annoncé qu'il lancerait un recours contre cette décision. Sur sa page Facebook un message a été publié: "il va de soi que l'acte de déportation de Kémi Séba sous l'injonction de la France ne restera pas impuni et notre réponse sera à la hauteur du mépris affiché par les autorités françaises", est-il écrit. Le texte est signé de l'un de ses collaborateurs au sein de l'ONG Urgences Panafricanistes, qui lutte contre le franc CFA.

Kémi Séba a été expulsé du Sénégal pour la France mercredi 6 après avoir brûlé un bille de 5.000 francs CFA.


Commentaires

-