Lecture à l'école: découvrez les nouvelles recommandations à suivre

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Lecture à l'école: découvrez les nouvelles recommandations à suivre

Publié le 09/04/2016 à 12:10
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Plusieurs experts ont rendu vendredi un rapport où ils dévoilent 47 recommandations à suivre pour améliorer l'apprentissage de la lecture et de l'écriture à l'école. Ils préconisent notamment de poursuivre l'enseignement de la lecture au-delà du CP, si besoin jusqu'au collège, voire au lycée.

Le niveau de lecture diffère selon chaque élève: il y a ceux qui n'éprouvent aucune difficulté, ceux qui progressent lentement mais sûrement et ceux qui s'en sortent un peu moins bien. Pour éviter que l'écart ne se creuse davantage dès la classe préparatoire entre les "bons" et les "mauvais" élèves, le Conseil supérieur de l'évaluation du système scolaire (Cnesco) et l'Institut français de l'Education (Ifé) ont rendu vendredi 8 un rapport où ils dévoilent 47 recommandations à suivre pour améliorer l'apprentissage de la lecture dans l'Hexagone.

Dans un premier temps, les experts estiment qu'il est nécessaire de préparer le terrain avant le CP, sans pour autant apprendre à lire aux plus petits. Pour eux, les élèves doivent apprendre à identifier les syllabes et phonèmes (sons) et développer leur vocabulaire dès la grande section de maternelle. Pour justifier ce besoin, Jean-Emile Gombert, professeur en psychologie cognitive des apprentissages, a affirmé qu'il "y a un écart de 1.000 mots à cet âge entre les élèves issus des milieux favorisés et les autres". Selon le Cnesco, il faut également sensibiliser davantage les plus petits à la morphologie des mots (famille des mots, passage du masculin au féminin).

Parmi les autres mesures phares dévoilées, les experts préconisent d'enseigner la lecture au-delà du primaire, soit de la poursuivre au collège, voire jusqu'au lycée. "Souvent, on focalise sur les premières années du primaire concernant l’apprentissage de la lecture, alors que les élèves peuvent progresser tout au long de leur scolarité", a ajouté Jean-Emile Gombert. En parallèle, les chercheurs ont également mis en lumière l'importance de la compréhension car nombreux sont ceux, de nos jours, qui ne comprennent pas à 100% ce qu'ils lisent. Afin d'enrayer ce problème, les enseignants doivent donc les aider à repérer les informations importantes d'un texte et à identifier les différents types de textes (roman, poème...). Et ce, tout au long de leur scolarité à travers différents exercices (jeux, rédactions, dictées, lecture à haute voix, etc).

Ces nouvelles recommandations interviennent alors que les élèves semblent être de moins en moins "bons" en lecture. Ainsi, selon une étude réalisée par Pisa en 2012, 37% d'entre eux ne maîtrisent pas la lecture à la fin de collège et 19% des élèves de 15 ans ont de grandes difficultés à comprendre ce qu'ils lisent. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Les spécialistes préconisent que l'enseignement se poursuive jusqu'au collège ou lycée si besoin.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-