Des chiens récupérés par la Fondation Brigitte Bardot, ils vivaient dans des conditions insalubres

Des chiens récupérés par la Fondation Brigitte Bardot, ils vivaient dans des conditions insalubres

Publié le :

Mercredi 28 Février 2018 - 15:50

Mise à jour :

Mercredi 28 Février 2018 - 16:06
A Saint-Aubin-le-Vertueux dans l’Eure, huit chiots et cinq chiens, qui vivaient dans une maison remplie d'excréments et de paille, ont été sauvés mardi par la Fondation Brigitte Bardot. Déjà connu des forces de l'ordre, le propriétaire de 25 ans a été placé en garde à vue.
©Capture d'écran Twitter
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ils vivaient dans des conditions insalubres. A Saint-Aubin-le-Vertueux dans l’Eure, huit chiots et cinq chiens ont été sauvés mardi 27 par la Fondation Brigitte Bardot après avoir vécu l'enfer. D'après les informations rapportées par le site Info Normandie, le propriétaire élevait ces animaux en toute illégalité et a été placé en garde à vue pour violence et rébellion après avoir été maîtrisé par les gendarmes.

Déjà connu des forces de l'ordre, l'homme de 25 ans est soupçonné d'avoir dressé ses chiens de première et deuxième catégorie au combat et d'être à l'origine d'un vaste trafic sur Internet. "On est intervenus sur site après des plaintes pour mauvais traitements", a expliqué à 20 Minutes Christophe Marie en charge du service de protection des animaux au sein de la Fondation Brigitte Bardot.

A en croire les photos de l'intervention postées sur les réseaux sociaux, les animaux semblaient très amaigris et vivaient dans une maison remplie d’excréments et de paille. Possiblement victimes de maltraitance, ils ont été récupérés et placés dans un refuge afin d'être examinés par un vétérinaire. Ils sont désormais en sécurité.

Lire aussi - Montauban: une chienne traînée à mort derrière un véhicule

Sur place, les gendarmes et les membres de la Fondation ont également découvert des cadavres de lapin, de chats et de furets. Ils auraient pu être utilisés comme appâts.

A noter que plusieurs sanctions pénales sont prévues en cas de mauvais traitements, d'abandon, de sévices graves et d'atteintes à la vie ou à l'intégrité de l'animal.

 

La Fondation Brigitte Bardot a sauvé plusieurs chiens et chiots dans une maison à Saint-Aubin-le-Vertueux dans l’Eure.


Commentaires

-