Les gendarmes croient à une dispute, c'est un épisode de "Louis la brocante"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Les gendarmes croient à une dispute, c'est un épisode de "Louis la brocante"

Publié le 31/10/2018 à 16:12 - Mise à jour à 16:19
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Les gendarmes du Maine-et-Loire sont intervenus dans une maison de retraite au début du mois d'octobre, pensant séparer un couple qui se disputait violemment. Ils sont finalement tombés sur un nonagénaire qui regardait… un vieil épisode de "Louis la brocante".

Fausse alerte. Les gendarmes du Maine-et-Loire sont intervenus en urgence sur ce qu'ils pensaient être une violente dispute conjugale dans la maison de retraite de La Salle-de-Vihiers le 2 octobre dernier. Seulement, l'intervention n'était pas si importante que ce qu'ils avaient prévu.

Comme ils l'ont expliqué vendredi 27, le centre d'appels d'urgence de la gendarmerie a reçu un appel alarmant. Au bout du fil, point d'explication mais des cris évoquant un homme et une femme se disputant violemment à propos d'un probable divorce.

Pensant qu'une personne est peut-être en danger, les militaires se rendent immédiatement jusqu'à la maison de retraite de la commune d'où venait l'appel.

A voir aussi: Tarbes - en pleine dispute, il arrache le pouce de son ex avec les dents

Là, pas de dispute. Seulement un nonagénaire assis devant sa télévision qui regardait… un vieil épisode de la série Louis la brocante.

La dispute entendue était en fait issu de cet épisode où Louis Roman se querellait avec son épouse. Le vieil homme devant la télévision avait confondu la télécommande avec un téléphone sans fil posé juste à côté.

Il avait alors voulu regarder la chaîne 17 sans trop de succès et avait à la place appelé les gendarmes. Les militaires sont donc repartis sûrs que personne n'était en danger, et après un bon fou rire.

A lire aussi:

Paris: après une dispute avec un ami, elle saute du troisième étage

Isère: la dispute entre automobilistes finit par des coups de feu

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Les gendarmes pensaient à une dispute conjugale, un nonagénaire regardait en fait un épisode de Louis la brocante.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-