L’Etat islamique enlève 90 chrétiens en Syrie

L’Etat islamique enlève 90 chrétiens en Syrie

Publié le 24/02/2015 à 12:56 - Mise à jour le 25/02/2015 à 10:52
©Stringer/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): EB

-A +A

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme a indiqué ce mardi que deux villages chrétiens avaient été attaqués dans la région de Hassaké, dans le nord de la Syrie. Environ 90 personnes de confession chrétienne auraient été enlevées.

Nouvelle attaque de l’Etat islamique. Le groupe terroriste a enlevé, lundi 23, 90 chrétiens en Syrie dans deux villages du nord-est sous contrôle des forces kurdes, selon une information de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme

Les deux territoires visés sont Tal Chamirane et Tal Hermouz, deux villages assyriens de la province de Hassaké, a environ 200 km à l’est de Kobané. C’est là qu’ils ont "procédé au rapt de 90 habitants", a indiqué le directeur de cette ONG, Rami Abdel Rahmane. Leur lieu de détention est encore inconnu.

Les combattants sont arrivés à bord de camions faisant un nombre indéterminé de victimes et de personnes déplacées parmi la population civile, de confession chrétienne. Plusieurs sources locales évoquent des dizaines de maisons incendiées, ainsi que l’église de Tal Hermouz.

Les Assyriens sont les chrétiens nestoriens, un courant du christianisme condamné par le Concile d’Éphèse en 431 en raison notamment de divergences sur la nature du Christ. Leur présence est également très forte en Irak. En Syrie, ils ont formé le Conseil militaire syriaque, une organisation qui se bat activement au côté des Kurdes, pour tenter de renverser le régime de Bachar al-Assad.

Selon Newsweek, ces chrétiens pourraient être utilisés par l'EI pour un échange de prisonniers avec les Kurdes.

La province d’Hassaké, connue pour être riche en pétrole, est un verrou stratégique entre les territoires contrôlés par l’Etat islamique en Syrie et en Irak. Théâtre de violents combats, ce territoire est divisé entre les forces kurdes et les djihadistes de l'EI. Les Kurdes ont récemment mené plusieurs offensives pour reprendre des villages au groupe terroriste. 

 

Auteur(s): EB


PARTAGER CET ARTICLE :


Un combattant de l'Etat islamique.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-