Attaque à Levallois-Perret: 3 des militaires "grièvement blessés", le parquet antiterroriste se saisit [MAJ]

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Attaque à Levallois-Perret: 3 des militaires "grièvement blessés", le parquet antiterroriste se saisit [MAJ]

Publié le 09/08/2017 à 09:48 - Mise à jour à 12:41
©Thomas Samson/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un véhicule a foncé ce mercredi vers 8h sur un groupe de militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Six militaires ont été blessés dont trois gravement. Le conducteur a pris la fuite et est activement recherché. Le parquet antiterroriste s'est saisi de l'enquête. [Mise à jour à 12h38: le Premier ministre Edouard Philippe a réagi à l'attaque].

Mise à jour à 12h38: Le Premier ministre Edouard Philippe a réagi à cette attaque et a adressé sur Twitter ses "pensées" aux blessés et à leurs proches. 

Un véhicule a renversé un groupe de militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) dans la proche banlieue parisienne, ce mercredi 9 en début de matinée, a indiqué la Préfecture de police. Selon les premières informations, six soldats ont été blessés dont trois plus sérieusement. Tous ont été pris en charge par les secours qui sont rapidement arrivés sur les lieux. Leurs vies ne seraient pas en danger.

Les faits ses sont déroulés vers 8h alors que les militaires sortaient de leur casernement qui se situe Place Verdun, près de la mairie. Le maire de Levallois-Perret Patrick Balkany a affirmé que le véhicule était "pré-positionné" à contre-sens dans cette petite allée bordée d'immeubles pour attendre la sortie des militaires du 35e régiment d'Infanterie et les attaquer.

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a réagi sur Twitter pour indiquer qu'il se rendrait prochainement au chevet des militaires blessés qui ont été transportés à l'hopital militaire Percy à Clamart. 

Selon les informations de L'Express qui cite une source policière, le caractère intentionnel de l'action "serait retenu" bien qu'il soit trop tôt pour parler d'une action terroriste. Le conducteur du véhicule a pris la fuite et est, environ deux heures après les faits, toujours activement recherché par les forces de l'ordre. Il s'agirait d'une BMW "de couleur sombre" selon Patrick Balkany.

Interrogé par Franceinfo, l'élu a condamné la possible attaque contre des militaires survenue dans sa ville ce matin. Il indique que les faits ont eu lieu place de Verdun, non loin de la mairie. "C'est une agression intolérable, je trouve cela honteux", a-t-il assuré.

Un communiqué du ministère des Armées précise que six militaires ont été blessés "dont trois plus grièvement". La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'affaire et ouvre une enquête en flagrance des chefs de "tentative d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique en lien avec une entreprise terroriste criminelle". 

Samedi 5 au soir déjà, un homme avait tenté de s'en prendre à des militaires de l'opération Sentinelle près de la Tour Eiffel. Ce Français de 19 ans né en Mauritanie, admis en psychiatrie mais en permission de sortie, a franchi un portique en bousculant un agent de sécurité, puis sorti un couteau en criant "Allah Akbar". Il a été interpellé avant d'avoir passé à l'acte et n'a pas opposé de résistance.

A la fin de sa garde à vue mardi 8, le suspect a été pris en charge par l'établissement de Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise) dans lequel il était hospitalisé d'office depuis plusieurs mois.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Le véhicule recherché serait une BMW "de couleur sombre".

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-