L'homme le plus âgé du monde, Yisrael Kristal, est un survivant de l'Holocauste

L'homme le plus âgé du monde, Yisrael Kristal, est un survivant de l'Holocauste

Publié le :

Vendredi 11 Mars 2016 - 20:01

Mise à jour :

Vendredi 11 Mars 2016 - 20:17
Yisrael Kristal a été déclaré plus vieil homme vivant connu par le "Guinness des records" ce vendredi. Cet Israélien né en territoire polonais est un survivant du camp nazi d'extermination d'Auschwitz.
©Shula Kopershtouk/AFP
PARTAGER :
-A +A

Il a survécu au plus terrible des camps de la mort du régime nazi, Auschwitz. Yisrael Kristal, 112 ans et 178 jours, s'est vu décerné le titre d'homme le plus âgé encore en vie dans le monde ce vendredi 11.  Il succède ainsi au Japonais Yasutaro Koide, mort en janvier à l'âge canonique de 112 ans également.

"Je ne connais pas le secret d'une longue vie, je pense que toute chose est déterminée de là-haut et que nous n'en connaîtrons jamais les raisons", a réagi l'homme en recevant son certificat remis le Guiness book des records. Et d'ajouter avec philosophie: "des hommes plus malins, plus forts et plus beaux que moi ne sont plus de ce monde. Tout ce que nous avons à faire est de travailler aussi dur que nous le pouvons et de reconstruire ce qui est perdu". Des mots lourds de sens pour ce survivant de la Shoah.

Yisrael Kristal est né le 15 septembre 1903 à Zarnow, au centre de l'actuelle Pologne, qui faisait à l'époque partie de l'empire de la Russie tsariste. Il passa la Première guerre mondiale à Lodz, dans le centre d'une Pologne nouvellement indépendante suite au traité de Versailles, jusqu'à l'invasion du pays des troupes du troisième Reich en septembre 1939. Juif, il est alors déplacé avec sa famille dans le ghetto de la ville et, quatre ans plus tard, il est déporté au camp de concentration d'Auschwitz à la suite de la conférence de Wannsee en 1942, qui entérine la politique d'extermination systématique des juifs d'Europe par le régime nazi.

Dans l'enfer des camps de concentration et d'extermination, il a perdu sa femme et ses deux enfants. Lui-même a survécu au travail forcé à Auschwitz-Birkenau (où environ 1.100.000 personnes, dont un million de juifs, ont été tuées). A la libération du camp par les troupes soviétique en janvier 1945, il ne pèse plus que 37 kilos. Yisrael Kristal a émigré pour Haïfa, dans le nord d’Israël, avec sa seconde femme et leur fils en 1950. Il y tiendra une entreprise de confiserie prospère jusqu’à sa retraite.

Dans une interview en 2014 avec la télévision israélienne, le nouveau doyen de l'humanité avait été interrogé sur ce qu’il avait mangé tout au long de sa vie pour vivre si longtemps."Il n’y avait pas toujours de nourriture dans les camps. J’ai mangé ce qu’on m’a donné. Je mange pour vivre, je ne vis pas pour manger", avait-il répondu.

Yisrael Kristal a été déclaré plus vieil homme vivant connu par le "Guinness des records" ce vendredi.


Commentaires

-