Lille: garde à vue pour le frère de Serge Aurier, suspecté d'agression sur une prostituée

Lille: garde à vue pour le frère de Serge Aurier, suspecté d'agression sur une prostituée

Publié le :

Mercredi 08 Mars 2017 - 16:05

Mise à jour :

Mercredi 08 Mars 2017 - 20:50
Selon "La Voix du Nord", Christopher Aurier, frère de Serge et footballeur en Belgique, a été placé en garde à vue, mardi. Il est soupçonné d'avoir agressé une prostituée avec un complice.
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Nouveau coup dur pour la famille Aurier. Christopher, le frère de Serge Aurier, défenseur latéral du PSG, est soupçonné d’avoir agressé une prostituée à Lille en décembre dernier. Il a été placé en garde à vue mardi 7 selon le journal La Voix du Nord qui révèle l’affaire.

Les faits remontent au 29 décembre 2016. Christopher Aurier, qui évolue dans le club de Rebecq en cinquième division belge, aurait donc agressé une jeune femme en compagnie d'un ami. Selon le quotidien nordiste, la prostituée, âgée d’une vingtaine d’années, était en compagnie de deux hommes dans une chambre d’hôtel du centre-ville de Lille suite à un rendez-vous fixé sur Internet.

Elle a expliqué aux enquêteurs chargés des investigations sur cette affaire que les deux jeunes gens lui aurait volé sa carte bleue et son téléphone portable après l’avoir menacée avec une arme de poing factice et une bombe lacrymogène dont ils auraient fait usage lorsque la demoiselle a tenté de résister avant de prendre la fuite.

Christopher Aurier, interpellé mardi avant d’être placé en garde à vue, aurait été confondu en raison des traces ADN présentes sur un bonnet et la bombe lacrymogène laissés sur place.

Son frère, Serge Aurier avait été condamné en septembre dernier à deux mois de prison ferme pour violences sur personne dépositaire de l'ordre public lors d'une altercation avec des policiers à la sortie d'une boîte de nuit parisienne le 30 mai 2016. Le tribunal correctionnel de Paris a également condamné l'international ivoirien de 23 ans à 600 euros de dommages et intérêts pour les préjudices corporel et moral ainsi qu'à 1.500 euros de frais de justice.

Christopher Aurier, interpellé mardi avant d’être placé en garde à vue, aurait été confondu en raison de ses traces ADN.


Commentaires

-