Lille: les parents des jeunes tués par un TER vont porter plainte, des suspicions sur un contrôle policier ayant dérapé

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Lille: les parents des jeunes tués par un TER vont porter plainte, des suspicions sur un contrôle policier ayant dérapé

Publié le 19/12/2017 à 19:35 - Mise à jour à 19:37
©Chamussy/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les parents des deux jeunes morts après avoir été percutés vendredi par un train ont annoncé leur volonté de porter plainte. La suspicion d'un contrôle de police ayant poussé le groupe à s'aventurer au bord des voix continue de flotter malgré les dénégations du parquet.

La question est sensible: les deux jeunes d'une vingtaine d'année morts après avoir été percutés par un train express régional (TER) vendredi 15 près de la gare de Lille fuyaient-ils un contrôle de police qui a mal tourné? Le groupe composé de quatre jeunes avait été happé par un train alors que ces hommes se trouvaient sur un sentier longeant les voies et en principe interdit au public. Tous blessés par le choc, l'une des victimes est finalement morte samedi, l'autre est décédée dimanche.

Rapidement des rumeurs d'un contrôle de police survenu juste avant l'incident avait émergé, mais le parquet avait indiqué qu'il ne s'agissait que de "rumeurs". Or cette version impliquant des policiers est maintenant rapportée par l'un des rescapés. Celui-ci confirme effectivement que le groupe voulait fuir une patrouille de police armée de matraques. Le détail exact de ce témoignage n'est pas connu avec certitude.

Lundi 18 au soir, les parents des deux jeunes tués ont annoncé leur intention de porter plainte pour "homicide involontaire" et "mise en danger de la vie d'autrui". S'exprimant en marge d'un rassemblement en mémoire des deux victimes, ils ont assuré vouloir que toute la lumière soit faite sur l'affaire qui a généré un contexte tendu. Le week-end du 16 et du 17, plusieurs véhicules ont en effet été incendiés près du lieu de l'accident faisant craindre un embrasement de la situation.

Voir aussi: Deuxième décès parmi les quatre jeunes percutés par un TER vendredi à Lille

Les faits ne sont pas sans rappeler le drame de Clichy-sous-Bois en octobre 2005 ou un groupe de trois jeunes fuyant la police a fini par se réfugier dans un poste électrique. Un geste qui provoquera la mort de deux d'entre eux. Un drame qui a été le détonateur d'une dizaine de jours d'émeute ayant secoué la France.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Les jeunes ont été percutés par un TER, deux n'ont pas survécu.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-