Limoges: il tue un chat à coups de pied et exhibe le cadavre, prison ferme

Limoges: il tue un chat à coups de pied et exhibe le cadavre, prison ferme

Publié le :

Samedi 01 Décembre 2018 - 10:04

Mise à jour :

Samedi 01 Décembre 2018 - 10:06
© Mladen ANTONOV / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un SDF de 20 ans a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Limoges à de la prison ferme pour avoir tué un chat à coups de pied. L'individu ne semble éprouver aucun remord.

Son geste avait choqué par sa cruauté, l'homme est parti directement en détention. Un SDF de 20 ans a été condamné à un an de prison ferme pour avoir tué un chat à coups de pied, sans raison particulière, le 8 octobre dernier à Limoges (Haute-Vienne).

Ce jour-là, le suspect, un certain "Anas", avait attiré le félin avec de la nourriture avant de le frapper à la tête dans un déchaînement de violence. L'animal est mort, mais cela n'a pas suffit au jeune homme comme le rapporte Le Populaire du Centre. L'individu a ensuite brandi le cadavre de l'animal comme un trophée "riant" et "fier de lui" avant de maculer des arbres et des lampadaires avec le sang du malheureux félin.

A la barre du tribunal correctionnel de Limoges, le sans domicile fixe –qui se présentait sans avocat– ne semblait éprouver aucun remord particulier. Il a reconnu son geste l'expliquant par "des pulsions", "des montées de violences" causées par une "enfance extrêmement traumatisante".

Lire aussi - Chaton torturé en direct, chiens prostitués: la Thaïlande face au "business" de la cruauté animale

L'expertise psychiatrique a décrit un portrait très inquiétant de l'accusé, ayant une "personnalité psychotique", et une "dangerosité manifeste".

Sans surprise, le tribunal a donc suivi les réquisitions du parquet et a condamné Anas à 18 mois de prison dont 12 ferme, l'interdiction de détention d'un animal pendant cinq ans et une obligation de soins. Il devra également indemniser à hauteur de 400 euros chacune des parties civiles. Si l'accusé risquait jusqu'à deux ans de prison, le tribunal a tout de même ordonné un mandat de dépôt et donc l'incarcération immédiate du SDF. Ce dernier, à l'annonce de sa condamnation, est resté imperturbable.

Voir aussi:

Une notaire condamnée pour des actes de cruauté envers ses 42 animaux

Cruauté envers les animaux à Marseille: des chiens et chats affamés, congelés, démembrés et brûlés

Le chat a été tué à coups de pied (illustration).


Commentaires

-