Limoges: un gendarme se suicide avec son arme de service

Limoges: un gendarme se suicide avec son arme de service

Publié le :

Mardi 07 Juillet 2015 - 13:41

Mise à jour :

Mardi 07 Juillet 2015 - 13:51
©Salom-Gomis Sebastien/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Le corps sans vie d'un gendarme a été retrouvé lundi soir dans son logement de fonction de la caserne Jourdan, à Limoges. Il se serait donné la mort avec son arme de service.

Ce sont ses deux collègues avec qui il devait partir en mission qui ont découvert lundi le corps sans vie d'un gendarme de la caserne Jourdan à Limoges. Il se serait suicidé avec son arme de service dans son logement de fonction. Cet homme de 36 ans, originaire de Brive-la-Gaillarde, était membre du peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG). Pour l'heure on ignore s'il avait laissé un message pour expliquer son geste.

Le parquet de Limoges a ordonné l'ouverture d'une enquête. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, s'était dit lundi déterminé à "améliorer les conditions de travail des policiers", au lendemain du suicide avec son arme de service d'un policier de la BAC (brigade anticriminalité) du Val-de-Marne.

Ce dernier avait laissé un message sur la radio de son service évoquant  "la difficulté de son métier" et souhaitant "bonne chance à ses collègues". Et d'ajouter: "moi, la police m'a tué". Ce père de deux enfants de 6 et 9 ans s'est également donné la mort avec son arme de service dans les toilettes de la direction départementale de la sécurité publique du 94.

En 2014, ce sont 55 fonctionnaires de police qui se sont suicidés en France, généralement avec leur arme de service, tandis que la gendarmerie a enregistré plus de 30 suicides dans ses rangs. Philippe Capon, secrétaire général du syndicat Unsa-Police et de la Fédération Autonome des Syndicats du Ministère de l’Intérieur (FASMI), avait révélé en mai dernier que, "entre les années 2004 et 2014, 478 policiers se sont donnés volontairement la mort".

 

                                                                                                                                                                 

Un gendarme s'est donné la mort à Limoges.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-