Londres: un Britannique mort après avoir été attaqué par son chien lors d'un reportage

Londres: un Britannique mort après avoir été attaqué par son chien lors d'un reportage

Publié le :

Jeudi 30 Mars 2017 - 15:08

Mise à jour :

Jeudi 30 Mars 2017 - 15:47
©Wikimedia Commons
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le 20 mars, un Britannique est décédé à Londres après avoir été mordu au cou par son chien de race Staffordshire bull terrier, rapporte ce jeudi "The Guardian". L'homme était en plein interview d'un reportage pour la BBC au moment du drame.

Mario Perivoitos, un Britannique âgé de 41 est décédé après avoir été mordu au cou par son chien domestique, rapporte ce jeudi 30 The Guardian. Le 20 mars dernier, jour du drame, l'homme était à son domicile, une maison située dans le quartier de Wood-Green à Londres. Il participait à un reportage de la BBC dans le nord de la capitale du Royaume-Uni, lorsque son chien de race Staffordshire bull terrier lui a planté ses crocs dans la gorge. Une morsure à laquelle il n'a pas survécu.

Mario Perivoitos était en pleine interview lorsqu'il s'est fait agresser. Deux journalistes de la BBC étaient présent avec lui pour tourner un documentaire sur la Met (Metropolitan Police Service, la police londonienne). A ce moment, et sans raisons apparentes, le chien a sauté sur son propriétaire. "J'ai entendu crier: +Enlevez-le-moi! Enlevez-le-moi de là!+", a raconté un voisin de la victime. Et a ajouté: "il saignait du cou. Il y avait beaucoup de sang".

La chaîne de télévision britannique a indiqué que "l’équipe de tournage ne filmait pas au moment de l’incident et a appelé une ambulance". Elle n'a pas jugé "approprié" de s'exprimer davantage "compte tenu des enquêtes en cours". Suite à l'intervention des secours, la victime a été transférée à l'hôpital. Elle y est décédé deux heures après son admission, a confirmé la police. D'après l'autopsie, un choc hypovolémique, une perte de sang trop importante causée par des blessures au niveau des voies aériennes, aurait causé le décés du patient.

L’animal, qui n'est pas classé parmi les races de chien dangereuses, a été placé dans un refuge sécurisé. Il risque d’être euthanasié.

Le chien aurait mordu son propriétaire en plein interview sans raison apparente (Image d'illustration).

Commentaires

-