Londres: un homme armé interpellé près du parlement britannique, un acte terroriste envisagé

Londres: un homme armé interpellé près du parlement britannique, un acte terroriste envisagé

Publié le :

Jeudi 27 Avril 2017 - 17:54

Mise à jour :

Jeudi 27 Avril 2017 - 18:10
© Niklas HALLE'N / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme armé de couteaux a été arrêté ce jeudi dans le quartier de Westminster, à proximité du parlement britannique. L'interpellé est soupçonné d'avoir voulu perpétrer un attentat terroriste.

Climat de tension à Londres. Un homme, armé de couteaux selon des témoins, a été arrêté ce jeudi 27 dans l'après-midi à Londres à proximité du parlement de Westminster, a annoncé la police. Il est suspecté d'avoir voulu commettre une attaque terroriste. 

"L’homme, âgé d’une grosse vingtaine d’année, a été arrêté parce que soupçonné de détenir une arme et sur des soupçons de commission, préparation et d’incitation à des actes de terrorisme", a fait savoir Scotland Yard. Repéré par les forces de l'ordre, l'homme a été plaqué au sol par les policiers et interpellé dans la foulée. Il n'y a pas eu de blessé. Un important dispositif de sécurité a été déployé avec de nombreux hommes en armes.

La police scientifique est rapidement arrivée sur les lieux pour faire les premiers relevés. L'identité de l'interpellé n'est pas encore connue.

Le 22 mars, un homme avait foncé dans la foule avec son véhicule sur le pont de Westminster, avant de poignarder mortellement un policier devant le Parlement. L'attaque avait fait au total cinq mort. Son auteur, Khalid Masood, un citoyen britannique converti à l'islam, avait été abattu par de tirs de riposte des forces de l'ordre.

Douze personnes avaient été arrêtées dans la foulée mais avaient toutes été relâchées sans qu'aucune poursuite ne soit engagée.

L'attentat a été revendiqué par le groupe djihadiste État islamique (EI) mais Scotland Yard a dit ne pas avoir "trouvé de preuve d'une association" de Masood avec l'EI ou Al-Qaïda, ni de preuve qu'il s'était radicalisé en prison.

Un important dispositif de sécurité a été déployé avec de nombreux hommes en armes près du parlement britannique.

Commentaires

-