Lot-et-Garonne: la mairie d'une petite commune reçoit une lettre de menaces terroristes remplie de poudre blanche

Lot-et-Garonne: la mairie d'une petite commune reçoit une lettre de menaces terroristes remplie de poudre blanche

Publié le :

Mardi 14 Novembre 2017 - 15:55

Mise à jour :

Mardi 14 Novembre 2017 - 16:10
Effervescence ce mardi matin dans la mairie de Monclar, dans le Lot-et-Garonne. L'administration a reçu une lettre contenant des menaces terroristes écrites en arabe ainsi qu'une mystérieuse poudre blanche.
©Regis Duvignau/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La matinée de ce mardi 14 a été mouvementée dans la mairie de la petite commune de Monclar, près de Villeneuve-sur-Lot, dans le Lot-et-Garonne. Dans le courrier se trouvait une lettre de menaces terroristes écrites en arabe et accompagnée d'une mystérieuse poudre blanche.

Les gendarmes et pompiers ont alors été appelés sur place, le service des risques technologiques du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) est même intervenu sur les lieux selon La Dépêche.

Si l'établissement n'a pas été évacué, quatre personnes, le maire, deux secrétaires ainsi qu'une femme de ménage, ont été confinées toute la matinée afin d'éviter de possibles risques de contamination. Un périmètre de sécurité a aussi été délimité autour du bâtiment administratif et ce jusqu'en début d'après-midi.

Les quatre personnes maintenues à huis clos ont alors été libérées, leurs constantes étant "normales" selon les pompiers qui les ont examinées. Tous les agents communaux ont tout de même reçu la consigne de rentrer à leur domicile, de se doucher et de laver leurs vêtements à forte température.

La poudre blanche qui se trouvait dans le courrier va elle être analysée. En attendant les résultats, la mairie restera fermée. Signe que la menace a été prise très au sérieux par la gendarmerie.

Les détails de la lettre, qui contenait des menaces terroristes, n'ont pas été dévoilés Le quotidien local a cependant révélé qu'il était écrit que "les foudres du ciel (devaient) s'abattre sur le village".

La mairie de Monclar a reçu ce mardi matin une lettre comportant des menaces terroristes.


Commentaires

-