Lot: un sexagénaire britannique mis en examen pour avoir roulé sur son épouse

L'homicide volontaire retenu

Lot: un sexagénaire britannique mis en examen pour avoir roulé sur son épouse

Publié le :

Dimanche 02 Avril 2017 - 10:50

Mise à jour :

Dimanche 02 Avril 2017 - 10:52
Un homme de 62 ans a été mis en examen pour "homicide volontaire aggravé", vendredi dans le Lot. Il est suspecté d'avoir roulé sur sa femme avec sa voiture suite à une dispute conjugale. Il a été remis en liberté sous contrôle judiciaire.
©Witt/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un ressortissant britannique vivant en France a été mis en examen, vendredi 31 au soir dans le Lot, pour homicide volontaire. Il est suspecté d'avoir tué sa femme en lui roulant dessus.

Le drame est survenu dans la nuit du mercredi 29 au jeudi 30, à Prayssac où le couple d'Anglais s'était installé huit mois auparavant.

Les pompiers avaient été appelés vers 2h30 du matin, rapporte La Dépêche.Ils n'avaient pu que constater le décès de la femme , vraisemblablement écrasée par le véhicule conduit par son mari. L'autopsie confirmera que la quinquagénaire est décédée des suite d'une asphyxie provoquée par l'écrasement de sa cage thoracique.

Les gendarmes ont rapidement placé en garde à vue le mari. Car selon les premiers éléments de l'enquête, le drame serait le tragique dénouement d'une dispute conjugale. On ignorait encore ce dimanche 2 avril comment les faits ont dégénéé à ce point et dans quelles conditions l'homme de 62 ans aurait roulé sur sa compagne.

Les enquêteurs et le juge du pôle de l’instruction privilégient en tout cas la piste du meurtre plutôt que de l'accident puisque c'est pour "homicide volontaire aggravé" que le suspect a été mis en examen à l'issue de son audition. Il a en revanche été laissé libre sous contrôle judiciaire par le juge des libertés.

Les voisins cités par le quotidien régional évoquent un couple discret qui s'était installé là pour ouvrir une maison d'hôte et réalisaient des travaux en ce sens. Mais ce projet ne devrait probablement jamais voir le jour.

L'autopsie a confirmé que la femme est morte en raison de l'écrasement de sa cage thoracique.

Commentaires

-