Loup Bureau: le journaliste indépendant français arrêté pour "terrorisme" en Turquie (vidéo)

Loup Bureau: le journaliste indépendant français arrêté pour "terrorisme" en Turquie (vidéo)

Publié le :

Jeudi 03 Août 2017 - 12:47

Mise à jour :

Jeudi 03 Août 2017 - 19:47
Interpellé la semaine dernière au poste-frontière de Habur entre l'Irak et la Turquie, Loup Bureau a été placé en détention mardi. Le jeune journaliste indépendant est soupçonné de lien avec des activités "terroristes".
©Capture d'écran Twitter/ @Gillesbruno
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le journaliste indépendant français Loup Bureau a été placé en détention mardi 1er. Il avait été interpellé la semaine dernière au poste-frontière de Habur, dans la province de Sirnak, entre l'Irak et la Turquie par les autorités turques. Il est soupçonné d'être en lien avec des activités "terroristes" d'un groupe de combattants kurdes de Syrie ont rapporté des sources judiciaires mercredi 2.

Le jeune homme, qui se présente comme étudiant en journalisme sur Twitter, a été incarcéré dans la ville de Sirnak, dans le sud-est à majorité kurde de la Turquie. Il a déjà collaboré avec des médias tel que TV5 Monde ou Slate notamment dans le cadre d'un reportage dans le Kurdistan syrien.

Reportage au Kurdistan Syrien from Loup Bureau on Vimeo.

Il aurait été arrêté car il possédait des photos le montrant avec des combattants kurdes syriens des YPG, considéré par Ankara comme une extension du groupe de séparatistes kurdes de Turquie, le PKK, selon une source gouvernementale cité par l'agence Anadolu. Les YPG et le PKK sont classés organisations "terroristes" par la Turquie qui les combat militairement.

"Nous suivons avec la plus grande attention la situation de notre compatriote détenu en Turquie et sommes en relation avec sa famille", a indiqué le ministère français des Affaires étrangères.

Cette affaire intervient seulement trois mois après la mise en détention du journaliste français Mathias Depardon. Le photojournaliste avait été arrêté dans le sud-est de la Turquie, en mai, pour "propagande terroriste" pour le compte du PKK.

La Turquie est le 155ème pays sur 180 dans le classement mondial de la liberté de la presse 2017 établi par RSF. Actuellement, se déroule le procès de 17 journalistes, dirigeants et autres collaborateurs actuels ou passés de Cumhuriyet, un quotidien turc d'opposition. Ils sont jugés depuis le lundi 24, car ils sont soupçonnés d'avoir aidé diverses"organisations terroristes armées" et risquent jusqu'à 43 ans de prison.

Le journaliste indépendant Loup Bureau a été arrêté mardi 1e pour "terrorisme" en Turquie.


Commentaires

-