Lycéen retrouvé mort à Dinan: une overdose de morphine en patch

Lycéen retrouvé mort à Dinan: une overdose de morphine en patch

Publié le 08/03/2017 à 10:52 - Mise à jour à 11:33
©Witt/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un lycéen de 16 ans a été retrouvé mort jeudi dans sa chambre d'internat à Dinan(Côtes-d'Armor). Les résultats de l'autopsie ont confirmé une overdose de morphine. Le jeune homme et au moins un de ses condisciples ont utilisé des patchs à la morphine. Une enquête a été ouverte pour en découvrir la provenance.

L'adolescent de 16 ans avait été découvert sans vie dans la chambre de son internat jeudi 2. Le résultat des analyses toxicologiques sont tombées lundi 6  et ont été dévoilées par France Bleu Armorique et indique que le lycéen est mort des suites d'une overdose de morphine.

Le drame a eu lieu à Dinan (Côtes-d'Armor) à l’internat de la Fontaine-des-Eaux. Le jeune homme et un de ses camarades auraient utilisé des patchs de morphine dans un but récréatif. "Les résultats des analyses toxicologiques indiquent que le jeune homme est mort d'une surdose de morphine après avoir utilisé un patch", a déclaré Christine Le Crom, procureure de Saint-Malo.

La victime avait également consommé du cannabis, révèle les analyses, ce qui pourrait avoir aggraver les choses. Au moins un autre patch a été découvert, utilisé par un condisciple de la victime. Mais celui-ci l'a retiré lorsqu'il a commencé à se sentir mal.

Les conditions de la mort du jeune homme ne font donc guère de doute. En revanche, une enquête pour cession de stupéfiants a été ouverte afin de découvrir comment ces jeunes gens ont pu se procurer des patchs à la morphine, uniquement délivrés sur ordonnance. Par ailleurs, ceux utilisés par les jeunes gens présentaient un dosage particulièrement fort.

Une pratique à laquelle la procureure avoue être confrontée "pour la première fois". Toutefois l'enquête semble s'orienter d'avantage vers un cas isolé plutôt que sur un trafic de patchs ou une nouvelle pratique répandue chez les jeunes. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Le drame a eu lieu au sein même du lycée de Dinan (illustration).

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-