Lyon: à 21 ans, il violait et étranglait les prostituées

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 24 juin 2019 - 21:22
Image
La police a lancé un appel à témoins après la disparition "inquiétante" de deux lycéennes de l'agglomération lyonnaise
Crédits
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives
L'homme a été arrêté par la police le 20 juin.
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives

Un homme a été arrêté jeudi 20, soupçonné d'être celui qui terrorisait les prostituées d'origine africaine travaillant à Lyon, après une série de viols et d'agressions. L'homme a été confondu par son ADN.

C'est la fin de la cavale pour un homme suspecté d'être violeur en série sévissant sur la ville de Lyon depuis le mois de mai dernier. Un homme originaire de Guadeloupe a été confondu par les forces de l'ordre suite à un prélèvement ADN qui le relierait (bien qu'il reste présumé innocent) au viol de plusieurs prostituées d'origine africaine.

L'affaire débute avec la plainte d'une prostituée du 7e arrondissement de Lyon qui a porté plainte expliquant avoir été étranglé par un client jusqu'à perdre connaissance, comme le rapporte Le Parisien.

Le lendemain, une autre professionnelle du sexe est découverte inconsciente dans son fourgon avec un dispositif autour de son cou servant à l'étrangler.

Jusqu'au 10 juin, ce ne sont pas moins de six prostituées qui vont subir un sort similaire, quatre d'entre-elles étant en outre violées une fois qu'elles avaient repris connaissance.

Lire aussi - Cannes: un faux policier violait des prostituées en leur faisant du chantage

Mais les enquêteurs vont rapidement pouvoir mettre un nom sur le suspect: recueillant des traces ADN sur les scènes des agressions, celles-ci correspondent à celles d'un homme arrêté le 27 mai pour outrage et rébellion.

La police va alors localiser l'individu et l'arrêter jeudi 20 à Corbas, dans la banlieue de Lyon. Placé en garde à vue, l'homme âgé de 21 ans nie en bloc les faits qui lui sont reprochés. Outre l'ADN, il fait face à un autre élément compromettant: ses données téléphoniques montrent qu'il était présent sur le secteur des agressions.

A l'issue de sa garde à vue, l'homme a été mis en examen pour quatre viols et deux tentatives de viol.

Voir aussi:

Il prostituait sa petite-amie mineure pour arrondir ses fins de mois

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.